Voici la nouvelle grille des loyers de la Région bruxelloise : les quartiers les plus chers sont dans le sud-est

Nous avons pu tester en exclusivité la grille des loyers mise en place par Bruxelles Logement afin de connaître le loyer indicatif de référence pour un bien, selon sa localisation, sa taille et bien d’autres caractéristiques. Cet outil permet notamment de se rendre compte que les logements les plus chers se situent avant tout dans le sud-est de la Région de Bruxelles-Capitale.

Dès le 1er janvier, la Région de Bruxelles-Capitale se dote d’une nouvelle grille de loyers indicative, destinée à permettre au public de mieux comprendre la réalité des loyers dans la capitale. Cette grille n’est toutefois pas contraignante et permet avant tout, en tant que locataire ou en tant que bailleur, de mieux estimer le loyer demandé ou à demander, compte tenu du marché et des caractéristiques du bien. Par ailleurs, ces loyers indicatifs seront utilisés dans le cadre de l’encadrement d’une allocation de loyer destinée à un public précarisé, dont les revenus sont limités. Cette allocation est actuellement à l’étude et nécessitera le respect de loyers non excessifs établis sur la base de ces loyers indicatifs de référence.

Lire aussi : En 10 ans, les loyers ont augmenté de près de 100 euros/mois (infographies)

► Voici la carte des quartiers selon la valeur des loyers indicatifs de référence. Les quartiers les plus clairs ont les loyers les moins chers, les quartiers les plus foncés ont les loyers les plus chers et les zones en blanc indiquent des zones où les biens loués sont trop peu nombreux :

Les loyers indicatifs de référence s’appuient sur les données cumulées de trois Observatoires des Loyers (2012, 2013 et 2015), à savoir 8 400 enquêtes menées auprès de locataires différents. Ces données ont également été combinées avec des informations issues d’environ 170 000 certificats de Performance Énergétique du Bâtiment (PEB). Il s’agit donc de loyers réellement pratiqués tels que communiqués par les locataires. Ces loyers seront ensuite mis à jour sur une base annuelle, grâce aux enquêtes menées par l’Observatoire des Loyers. Et si aucune enquête n’est menée, les loyers seront indexés.

Trois biens, des différences marquées

Nous avons pu tester en exclusivité l’outil proposé par les autorités régionales pour découvrir les différents loyers indicatifs selon les différentes communes de la Région bruxelloise. Nous nous sommes basés pour ce test sur trois biens-types :

– un studio de 40 m² construit avant 2000, avec chauffage central et double-vitrages, avec un PEB E.
– un appartement de 75 m² avec deux chambres, construit avant 2000, avec chauffage central, double-vitrages et espace de rangement, avec un PEB E.
– une maison de 110 m² avec deux chambres, construit avant 2000, avec un garage, chauffage central, double-vitrages, espace récréatifs et espace de rangement, avec un PEB E.

On découvre ainsi que les différences sont importantes entre des biens loués dans le sud-est de la Région, et ceux loués dans la zone du Canal, principalement.

Pour réaliser votre propre test, rendez-vous sur le site loyers.brussels en cliquant ici.

Découvrez dans notre infographie ci-dessous les résultats de notre test :

Gr.I. – Photo : Belga – Carte des quartiers : Bruxelles Logement

Partager l'article

03 janvier 2018 - 19h20