Rue de la Loi : une gendarme de l’audiovisuel pour seconder la ministre de la culture

Benedicte Linard, nouvelle ministre de l’Enfance, de la Culture et de l’Audiovisuel en Fédération Wallonie-Bruxelles nous l’a confirmé à l’occasion du lancement de BX1+ ce vendredi : elle a recruté Manon Letouche comme cheffe de cabinet.

Celle-ci chapeautera donc l’ensemble des dossiers liés à la culture et à l’audiovisuel. Manon Letouche était depuis 3 ans  secrétaire d’instruction du CSA, elle était donc en charge des plaintes déposées par le public contre l’un ou l’autre média et assurait l’instruction des dossiers chaque fois qu’une infraction au droit audiovisuel semblait être détectée. Une position qui lui permet d’avoir un regard technique et juridique sur le monde des médias… et une connaissance de ses principaux acteurs, même si avoir porté la casquette du gendarme, et donc avoir du croiser le fer et eu accès aux  dossiers sensibles des éditeurs audiovisuels, n’est pas toujours une garantie de relations chaleureuses. Dans l’une de ses interviews, elle incitait ainsi le public à ne pas avoir peur de porter plainte auprès du CSA s’il estimait que la couverture électorale proposée par les médias ne respectait pas l’équilibre voulu.

Manon Letouche est une proche du parti Ecolo depuis longtemps. Installée à Soignies (province du Hainaut) elle fut déjà conseillère pour les matières audiovisuelles et culturelles auprès du groupe Ecolo du parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles de 2011 à 2014 avant de devenir secrétaire politique du groupe les deux années suivantes (Bénédicte Linard était alors députée de la Fédération, après être passée par le cabinet de Jean-Marc Nollet. Les deux femmes ont donc déjà eu l’occasion de travailler ensemble).

Manon Letouche fera équipe avec Mathias El Berhoumi, constitutionnaliste de l’Université Saint-Louis qui est en charge de la politique générale, de l’enfance, du droit des femmes et de la santé. Tous deux ont rang de chef de cabinet. Bénédicte Linard fait ainsi le choix de s’entourer de juristes solides. On notera aussi dans son équipe la présence de Nicolas Parent, ancien attaché de presse du parti Ecolo,  pour chapeauter la communication.

Partager l'article

29 septembre 2019 - 08h48
Modifié le 29 septembre 2019 - 12h00