La vitrine du Waff vandalisée ce week-end à Ixelles

De la peinture rouge a été projetée contre le café. 

Les cafés ixellois le El Café et le Waff sont dans la tourmente depuis plusieurs jours, suite aux révélations d’agressions sexuelles visant un membre de leur personnel. Deux marches ont eu lieu, rassemblant plusieurs centaines de manifestants, derrière le hashtag “balancetonbar”  afin de dénoncer les faits de violence sexuelle dans les établissements festifs et plus globalement au sein de la société.

Notre dossier | “Après mon premier verre, black-out total”: des témoignages accablants contre deux bars du Cimetière d’Ixelles

Preuve de la tension actuelle, le Waff a une nouvelle fois été vandalisé dans la nuit de samedi à dimanche. De la peinture rouge a été projetée contre la vitrine, rapportent nos confrères de Sudpresse. Celle-ci a été nettoyée le lendemain.

Un dialogue compliqué

Le bourgmestre ixellois Christos Doulkeridis (Écolo) a annoncé la mise en place d’un “diagnostic” concernant les faits d’agression sexuelle et vouloir favoriser le dialogue entre les représentantes des femmes et le secteur de l’horeca.

En revanche, contrairement à ce qu’avait initialement annoncé une délégation de manifestante, la fermeture du bar n’est pas à l’ordre du jour. Le bourgmestre estime en effet ne pas disposer d’éléments suffisants concernant l’instruction judiciaire en cours.

Interview | Christos Doulkeridis veut un dialogue entre l’horeca et les représentantes des femmes : “Il faut renouer la confiance”

À lire aussi | Violences sexuelles à Ixelles : voici les mesures que la commune compte prendre

V.d.T. – Photo : Google Map

Partager l'article

25 octobre 2021 - 15h42
Modifié le 25 octobre 2021 - 15h42