La prescription électronique de médicaments devient obligatoire

Dès le 1er février, les prescriptions médicales manuscrites ne seront plus acceptées. Depuis le 1er janvier les prescriptions sont électroniques.

Les médecins âgés de 64 ans ou plus en sont toutefois exemptés. La prescription sur support papier pourra encore être utilisée lors des visites à domicile ou en maisons de repos (et de soins), ainsi qu’en cas de force majeure.

L’obligation d’utiliser la prescription électronique pour les patients ambulatoires vaut aussi bien pour les médecins (généralistes et spécialistes) que pour les dentistes ou sage-femme. Dorénavant, plus aucun carnet de prescriptions ne sera imprimé, ni distribué par l’Inami.

Les pharmaciens scannent désormais un code barre sur les ticket que vous leur remettez. Comment le secteur s’adapte il à ce changement ?

Avec Belga 

►Reportage de Thomas Destreille et Thierry Duboquet 

Partager l'article

09 janvier 2020 - 18h17