Découvrez   

Interdiction des voyages non-essentiels : Rudi Vervoort (PS) y est favorable

Alors que la Belgique tente de se protéger d’une contamination massive aux différents variants du coronavirus, les experts ont demandé aux autorités d’interdire les voyages non-essentiels.

Lors d’une interview, en marge de l’ouverture au public de l’Hôtel Solvay, notre équipe a interrogé le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS), quant à sa position sur cette question.

Rudi Vervoort s’est dit favorable à une interdiction des voyages non-essentiels, à l’approche des vacances de Carnaval. “C’est évident. On doit se dire ‘on reste en Belgique’, c’est un devoir collectif que nous avons. Il n’y a pas matière, à mes yeux, à discuter“.

Reportage (10/01/2020) : Hausse de 62% des cas de Covid-19 à Bruxelles : comment l’expliquer ?

À la lumière de ce qu’on a vécu après les congés de fin d’année, c’est clair que quand on voit les chiffres qu’on a eu à Bruxelles, même si cela fait trois jours qu’ils diminuent, on a eu une flambée. Et on sait que sa provenance était le retour des expatriés qui travaillent ici, et les vacanciers. Et ça, ce n’est pas souhaitable et acceptable“, a-t-il déclaré, “D’autant plus qu’avec les nouvelles souches de virus que l’on connaît, on est dans une véritable course contre la montre entre l’émergence de ces nouvelles souches et la vaccination. On ne peut pas se permettre de rajouter en plus une nouvelle vague liée au fait qu’on se déplace à l’étranger pour des raisons qui ne sont pas essentielles“.

Week-end de Nouvel An : de nombreux retours de vacances, sous haute surveillance

Au centre des débats du prochain comité de concertation

La question a déjà été évoquée cette semaine entre le premier ministre et les différents ministres-présidents, indique Rudi Vervoort. “Il y avait une unanimité, effectivement. Mais il faut encore définir les modalités, effectivement : il ne s’agit pas de fermer les frontières. Et en plus, il faut une coordination européenne, ce qui est parfois difficile à trouver“.

Le ministre-président confirme également que ce point sera au centre des débats du comité de concertation de ce vendredi.

Pas encore de décision sur les voyages à l’étranger : le Comité de concertation tranchera

 

ArBr – Interview de Jim Moskovics et Thierry Dubocquet

Partager l'article

20 janvier 2021 - 15h59
Modifié le 20 janvier 2021 - 15h59