Découvrez   

Coronavirus : un week-end de retours de vacances sous haute surveillance

Ce week-end, tous les yeux seront tournés vers les différents points d’entrée sur le territoire : les aéroports, les gares, et les frontières terrestres.

De nombreux retours de vacances auront lieu ces samedi et dimanche. Et alors que la plupart des territoires voisins sont en zone rouge, les autorités belges sont sur le pied de guerre pour empêcher que ces retours soient synonymes de reprise de l’épidémie.

Ainsi, “en ce week-end de retour de vacances, il y a plus de policiers, et plus de contrôles dans les aéroports, les gares et sur les routes proches des frontières“, nous indique Marie Verbeke, porte-parole de la Ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V). Les policiers seront notamment en charge de contrôler le fait que les Passenger Locator Forms aient bien été remplis. Si ce n’est pas le cas, le voyageur risque une amende de 250 euros.

Dans un communiqué, le Comité de concertation justifiait, plus tôt cette semaine, cette décision par le fait que “le nombre de contaminations est actuellement moins élevé dans notre pays que dans les autres. De même, l’évolution du nombre de cas confirmés est plus favorable chez nous qu’à l’étranger. À cela s’ajoutent des indications sérieuses d’une nouvelle variante de la Covid-19 nettement plus contagieuse, circulant au Royaume-Uni pour le moment“.

De nouvelles règles

Ce 2 janvier marque aussi l’entrée en vigueur de nouvelles règles quant aux retours de voyage, suite aux dernières décisions du Comité de concertation, qui s’est tenu le 30 décembre.

Ainsi, toute personne (résident en Belgique ou non) ayant passé plus de 48 heures en zone rouge devra se faire tester, le jour-même de son retour. Les voyageurs recevront donc, au total, trois SMS : un premier invitant à se mettre en quarantaine, un second avec un code pour se faire tester le jour-même du retour, et un troisième avec un autre code afin de se faire tester au septième jour.

De même, la quarantaine de dix jours, avec test au septième jour (en plus de celui le jour du retour) est également obligatoire depuis le 31 décembre, pour tout séjour de plus de 48 heures en zone rouge. Seules quelques exceptions sont prévues, comme pour les fonctions critiques dans les secteurs essentiels, les étudiants qui passent un examen, ou les séjours professionnels moyennant certaines conditions.

Deux tests et quarantaine désormais obligatoires pour tous les retours de zone rouge

Des contrôles renforcés à Brussels Airport

Des contrôles policiers renforcés ont donc lieu, tout le week-end, dans les aéroports, les gares et aux frontières terrestres. C’est notamment le cas à Brussels Airport, où notre équipe a pu suivre, ce samedi, les hommes de la police aéroportuaire, le temps d’une soirée. Ceux-ci sont en charge de contrôler que les documents Passenger Locator Form soient bien remplis, et que les passagers soient en possession d’un test PCR en bonne et due forme.

Brussels Airport : contrôles renforcés, ce week-end, pour les retours de vacances

Un centre de testing à la Gare du Midi

Outre le centre de testing qui existait déjà, depuis plusieurs semaines, à Brussels Airport, un nouveau centre est inauguré ce samedi, dans l’un des lieux bruxellois qui centralise le plus de retours : la Gare du Midi.

Celui-ci pourra effectuer 750 tests par jour, annonçait vendredi la Croix-Rouge, qui est en charge de la gestion et l’organisation ce centre.

Notre reportage : le centre de testing de la Gare du Midi a accueilli ses premiers voyageurs

De même, la capacité de test est également augmentée à Brussels Airport, afin de faire face à l’arrivée de voyageurs.

Brussels Airport : la capacité des tests Covid quadruplée

ArBr – Photo : Belga (archives / illustration)

Partager l'article

03 janvier 2021 - 17h55
Modifié le 04 janvier 2021 - 07h07