Sur BX1 TV Maintenant : "Le 18h"

Elke Van den Brandt devient ministre de la Mobilité et des Travaux Publics

Agée de 39 ans, Elke Van den Brandt devient ministre, entre autres de la Mobilité et des Travaux Publics dans le nouveau gouvernement bruxellois. Baptisée “l’Ada Colau bruxelloise” par le quotidien De Standaard, en référence à la maire progressiste de Barcelone, Elke Van den Brandt a la capitale et la politique de Bien-Être vissées au corps.

La nouvelle ministre de Groen est née à Borgerhout, district populaire d’Anvers, mais vit depuis ses 18 ans à Bruxelles, après avoir effectué un détour par la Campine. Elle est arrivée dans la capitale pour étudier la communication à la VUB. Chercheuse, elle s’est intéressée aux obstacles auxquelles sont confrontées les femmes durant leur carrière académique. Elle a également travaillé dans une ONG spécialisée dans la coopération au développement.

Jeune, Elke Van den Brandt s’est engagée chez Agalev, devenu Groen. Elle est devenue députée bruxelloise en 2009 en remplacement de Bruno De Lille, nommé secrétaire d’Etat au sein du gouvernement régional. Elle fut active dans les dossiers relatifs à l’emploi, au logement, l’enseignement et la pauvreté. En 2013, elle devient vice-présidente de Groen dirigé alors par Wouter Van Besien. “Je vois un grand avenir politique s’ouvrir à elle“, prédit alors ce dernier.

Un an plus tard, elle est invitée par les écologistes flamands à diriger la campagne de 2014. A l’issue des élections, elle quitte le parlement bruxellois pour le parlement flamand où elle est élue dans la circonscription de Bruxelles. Elle devient la spécialiste “Bien-Être” du parti et à ce titre donne du fil à retordre au ministre compétent, Jo Vandeurzen (CD&V). La même année, elle bénéfice du soutien du député de la Chambre Wouter De Vriendt pour reprendre la présidence du parti. Cet espoir restera vain. Avec 40% des voix, elle s’inclinera devant Meyrem Almaci (60%). En 2018, Elke Van den Brandt a été élue conseillère communale à Ganshoren.

Le 26 mai dernier, elle tirait la liste de Groen aux élections régionales bruxelloises. Groen est devenu le premier parti flamand dans la Région-Capitale et sa cheffe de file s’est ainsi retrouvée formatrice de l’aile flamande du gouvernement bruxellois, aux côtés de Rudi Vervoort.

Belga