Découvrez   

Molenbeek : les élèves de l’athénée Toots Thielemans réclament des ateliers de mécanique

Environ 400 élèves de l’athénée royal Toots Thielemans de Molenbeek-Saint-Jean ont protesté de manière pacifique mardi matin de 10h30 à 11h30 dans le hall de l’établissement pour dénoncer l’absence d’ateliers de mécanique, a rapporté Khalid El Mahroug, vice-président de la section bruxelloise du syndicat libéral SLFP. Des professeurs ont marqué un arrêt de travail pendant l’heure suivante.

Les futurs mécaniciens avaient réalisé des banderoles portant des messages comme “Pas d’atelier = Pas d’avenir”. Des élèves des autres sections les ont rejoint par solidarité.

Les nouveaux ateliers de pratique professionnelle en mécanique étaient attendus pour la rentrée de septembre. “On nous a demandé d’attendre jusqu’en janvier. Des fausses solutions se sont mises en place”, déplore le syndicaliste. “Une toute petite partie des élèves est même allée en car à Mons pour suivre des cours. On nous a dit d’envoyer les élèves à l’athénée Rive Gauche à Laeken, mais ils ont leurs propres cours à assurer dans cette école et les ateliers y sont tout le temps occupés. Les élèves n’ont donc pas cours ou presque. On va arriver à la fin de l’année et on va certifier leurs compétences car ce n’est pas de leur faute s’ils n’ont pas eu cours”.

Les professeurs feront des arrêts de travail quotidiens

L’ensemble des professeurs a également marqué un arrêt de travail mardi de 11h40 à 12h30 à la suite du mouvement de protestation pacifique des 400 élèves Ils ont décidé de réitérer leur arrêt de travail à la même heure tous les jours à compter de jeudi, et ce jusqu’à obtenir gain de cause.

Aucune solution n’est en vue pour cette année scolaire, les travaux n’ayant pas encore commencé dans les deux étages prévus.

Belga – Photo: Google Street View

Partager l'article

14 janvier 2020 - 13h18
Modifié le 14 janvier 2020 - 14h35