Une cinquantaine de militants de la FGTB manifeste pour réclamer un vaccin contre la crise sociale

Les syndicalistes estiment que la crise sanitaire a mis en évidence l’importance des soins de santé et de la protection sociale.

Une cinquantaine de militants FGTB, selon l’estimation de la police de Bruxelles-Ixelles sur place, se sont rassemblés mardi à 12h00 devant la Banque nationale de Belgique, dans le centre de Bruxelles, sous le slogan “un vaccin contre la crise sociale”.

Les manifestants portaient des masques et ont écrit des prescriptions médicales du type sécurité sociale et protection des travailleurs sur des tableaux. Quelques fumigènes ont été allumés. Des discours ont été prononcés par les responsables fédéraux du syndicat.

Les syndicalistes estiment que la crise sanitaire a mis en évidence l’importance des soins de santé et de la protection sociale. Ils demandent un renforcement de la sécurité sociale, des investissements suffisants dans les soins de santé et les services publics, l’augmentation du salaire minimum à 14 euros bruts par heure (soit 2.300 euros bruts par mois) la suppression de la dégressivité des allocations de chômage, une pension minimum à 1.500 euros nets ou encore une réduction collective du temps de travail.

Belga, image Belga

■ Interview de Thierry Bodson, président ad interim de la FGTB, par Belga Video.

Partager l'article

23 juin 2020 - 15h46
Modifié le 23 juin 2020 - 16h09