Sondage de l’ARES : 75% des profs du supérieur pensent pouvoir terminer l’année à distance

Comme nous vous l’évoquions le 1er avril dernier, la ministre de l’Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles Valérie Glatigny (MR) a sondé les professeurs de l’enseignement supérieur via un sondage en ligne proposé par l’ARES, l’Académie de recherche et de l’enseignement supérieur, pour connaître leurs besoins pour la fin de l’année scolaire, en cette période trouble.

Ce sondage en ligne du 30 mars au 4 avril dernier, a été envoyé aux établissements scolaires, chargés ensuite de les répercuter auprès des professeurs concernés. Les résultats ont finalement été dévoilés dans les quotidiens du groupe Sudpresse ce mardi. Près de 4600 professeurs ont répondu à ce questionnaire, dont plus de 2800 des écoles supérieures, plus de 450 des universités, 62 des écoles d’art et plus de 650 des écoles de promotion sociale.

94% des répondants expliquent ainsi donner leurs cours ou une partie de leurs cours à distance, et 64% déclarent organiser au moins 75% de leurs activités théoriques à distance. Pour les cours pratiques, labos et TFE, ils sont 50% à répondre qu’ils organisent au moins la moitié de ces cours à distance. Enfin, 75% des professeurs mettent leurs cours à disposition en ligne, 75% donnent du travail à domicile, 50% organisent des forums de discussion, un peu moins de 50% donnent des cours par visioconférence et près de 10% donnent des cours via podcast.

Voir aussi : Quand les étudiants du supérieur termineront-ils l’année académique ? (vidéo)

Pour la fin de l’année scolaire, 75% des professeurs interrogés pensent que l’organisation de cours à distance peut permettre de terminer la matière de l’année scolaire. 24% des profs se disent certains de pouvoir évaluer leurs élèves à distance, alors que 31% estiment que ce n’est pas possible.

Ces résultats doivent permettre à la ministre Valérie Glatigny (MR) d’assurer une nouvelle organisation de la fin de l’année scolaire dans le supérieur, alors que les règles de confinement pourraient être prolongées jusqu’au 3 mai prochain.

Gr.I. – Photo : Belga/Siska Gremmelprez

Partager l'article

07 avril 2020 - 07h10
Modifié le 07 avril 2020 - 08h10