Yves Van Laethem : “Les chiffres continuent à évoluer favorablement mais peu rapidement”

Conférence de presse Centre de Crise Covid-19 Yves Van Laethem - Belga Thierry Roge

Comme tous les mardis et vendredis, les experts font le point sur la situation épidémiologique. Celle d’aujourd’hui prend place avant un Comité de concertation dont il devrait ressortir plusieurs assouplissements.

Bonne nouvelle, les chiffres et les hospitalisations continuent à évoluer favorablement“, a débuté le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem. “Petit bémol cependant ces chiffres n’évoluent pas beaucoup“, a-t-il ajouté. Du 1er au 6 mai, 2.936 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en baisse de 4% par rapport à la semaine précédente. “Nous sommes donc sur un plateau assez stable et, des projections que nous avons, ces chiffres devraient rester au même niveau dans les jours qui viennent“, a constaté l’expert. En Région bruxelloise, l’évolution des nouveaux cas est de -10%.

Tests

Il y a davantage de contaminations chez les enfants. “Mais, soyons clairs, nous testons plus chez les enfants depuis le retour à l’école“, a précisé Yves Van Laethem. Près de 51.200 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement la semaine dernière, pour un taux de positivité de 6,5%. “Un point positif est que nous constatons que le nombre de tests positifs a diminué, bien que nous ne sommes pas encore dans les 4% qui nous permettraient de nous placer en zone verte au niveau européen“, a rappelé l’expert.

Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 0,90. Lorsqu’il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à ralentir. L’incidence, qui renseigne le nombre moyen de nouveaux cas journaliers pour 100.000 habitants, atteint 364,3 sur 14 jours.

Hospitalisations

Une évolution vers la baisse se maintient dans toutes les provinces. Entre le 4 et le 11 mai, il y a eu en moyenne 159,9 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une baisse de 17% par rapport à la période de référence précédente. Les hospitalisations ont pratiquement disparu pour les personnes de plus de 80 ans alors que celles-ci augmentent pour les personnes dans la quarantaine et la cinquantaine. Ces catégories d’âge représentent un tiers des hospitalisations.

Il y a encore 711 personnes traitées en soins intensifs pour cause de covid-19 (-14%), parmi les 2.255 patients hospitalisés (-18%) à la suite d’une infection au coronavirus, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi matin. Si la baisse actuelle se poursuit, on devrait obtenir à la fin du mois de mai une occupation autour, ou légèrement en dessous, des 500 lits en soins intensifs. Un palier important dans le cadre du déconfinement.

Du 1er au 6 mai, 35,3 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-9,2%). Une petite augmentation est par contre constatée dans la tranche d’âge des 45 à 65 ans. “Cela marque un certain rajeunissement des personnes décédées et le fait que la campagne de vaccination n’ait pas encore d’impact sur cette tranche d’âge“, a conclu Van Laethem.

Vaccination

Sabine Stordeur, responsable de la task force vaccination, a ensuite pris la parole. “La fin de la vaccination des plus de 65 ans est en vue“, a-t-elle annoncé. Selon elle, la volonté chez les personnes âgées de se faire vacciner était et reste très élevée. “Nous tenons à remercier la population âgée pour sa confiance dans tous les vaccins contre le coronavirus et pour avoir contribué à dessiner le chemin de la liberté. (…) You really rock !“, a-t-elle ajouté.

Le point sur l’avancement de la vaccination en Belgique :

Plus de 35% des personnes avec comorbidités en Belgique ont reçu leur première injection. La responsable de la Task force vaccination rappelle que les femmes enceintes bénéficient également d’un accès prioritaire.

La Belgique a réceptionné, à la date du 9 mai, un total de 5.030.565 doses des quatre vaccins approuvés contre le coronavirus. Il s’agit de 3.136.965 doses de Pfizer/BioNTech, 1.317.600 d’AstraZeneca, 510.000 de Moderna et 66.000 de Janssen. Presque toutes les doses ont été distribuées entre les communautés et les régions du pays. La Flandre a reçu un total de 2.890.170 doses, la Wallonie 1.566.165, Bruxelles 518.115 et la Communauté germanophone 38.855.

Barbara Devogelaere de Ganshoren est la 100 000e vaccinee du centre du Heyzel.

Variants indiens en Région bruxelloise

Six cas d’infections par le variant indien ont été détectés en région bruxelloise. L’éventuelle propagation de ce variant pourrait-elle freiner le déconfinement ? “Nous retrouvons de plus en plus dans différents pays, pas seulement en Belgique. Nous n’avons pas d’indications que ce variant soit plus virulent pour la personne contaminée et, selon les données que nous avons mais qui doivent encore être vérifiées, le vaccin a une activité vis-à-vis de ce variant. Son impact chez nous va dépendre de la place que nous allons lui laisser dans la propagation du virus. Les efforts que nous faisons ensemble peuvent le contrer“, a expliqué Yves Van Laethem.

Il n’y aura pas de conférence de presse ce vendredi.

V.d.T. – Photo : Belga

Partager l'article

11 mai 2021 - 14h30
Modifié le 11 mai 2021 - 14h54