Une manifestation nationale déferle dans les rues de la capitale pour défendre le pouvoir d’achat

Plusieurs centaines de militants de la FGTB et la CSC entendent défendre le pouvoir d’achat ainsi que les droits syndicaux.

Concrètement, les deux syndicats réclament des mesures structurelles pour diminuer la facture énergétique des ménages, le maintien de l’indexation automatique ainsi qu’une réforme de la loi de 1996 sur la norme salariale.

Le rendez-vous était donné à 10h30 à la gare de Bruxelles-Nord. Le cortège a démarré à 11h00.

Le syndicat libéral CGSLB, s’il appelle à la grève et soutient les revendications, ne manifeste pas en raison de la crise sanitaire.

D’importantes perturbations

Les transports publics partout en Belgique sont fortement perturbés, à l’exception de la circulation des trains.

A Bruxelles, seule la ligne de métro 1 et les trams 3, 4, 7, 8, 9, 51, 92 circulent. Les autres lignes de métro et de tram ne rouleront pas aujourd’hui, indique la STIB sur Twitter. Les lignes de bus 12, 34, 36, 46, 53, 54, 56, 59, 65, 71, 74, 78, 87, 88 et 95 sont elles exploitées.

Lire aussi : Manifestation nationale : les transports en commun de la STIB fortement perturbés

Des embarras de circulation étaient également à prévoir sur la route à Bruxelles, le long du parcours de la manifestation qui mène de la gare du Nord à la gare Centrale, via la Petite Ceinture (R20) et les boulevards centraux. La police de Bruxelles Capitale Ixelles conseille d’éviter ces secteurs. (avec Belga- Photo : BX1)

■ Duplex et reportage de Yassine Mossati, Yannick Vangansbeek et Hugo Moriamé

Partager l'article

06 décembre 2021 - 12h23
Modifié le 07 décembre 2021 - 07h56