Sport en salle sans public, vigilance accrue dans les écoles : voici tout ce qui change ce lundi

Classe élèves avec masque - Belga Kurt Desplenter

De nouvelles mesures consécutives aux décisions du Comité de concertation de vendredi entrent en vigueur ce lundi à 7h00.

Voir aussi notre reportage : Horeca, monde de la nuit, sport, télétravail, 3e dose… : voici les nouvelles mesures du Comité de concertation

Le sport en salle

Les évènements sportifs en salle devront, pour les trois prochaines semaines, se dérouler à nouveau sans public. Seuls les mineurs peuvent être accompagnés deux personnes majeures.

Les événements publics

Lundi marquera également l’entrée en vigueur effective des mesures concernant les événements publics organisés par des professionnels. En intérieur, en plus de l’obligation du CST, de la distanciation et du port du masque, seules les places assises sont autorisées. Les modalités applicables dans l’horeca sont également valables, soit six personnes maximum par table (sauf même ménage) et des heures d’ouvertures qui s’étendent de 5h00 à 23h00.

Voir aussi notre reportage : Fermeture à 23h, six clients par table : les restaurants relativisent alors que les bars déchantent

L’enseignement

Dans l’enseignement, les séjours avec nuitées ainsi que les évènements et fêtes impliquant des personnes extérieures à l’école sont suspendus. Les élèves de maternelle et primaire ne devront cependant pas porter le masque et les sorties sans nuitées restent autorisées.

A partir de mardi, de nouvelle règles visant à éviter de mélanger les différents groupes seront préconisées. Il est conseillé de donner aux élèves une place fixe en classe. La circulaire de la ministre Désir insiste également sur la nécessité d’installer le plus rapidement possible des détecteurs de CO2 pour garder un œil sur la qualité de l’air.

Le télétravail

Les locaux du personnel devront être fermés s’il n’y est pas possible de maintenir les précautions d’usage (distanciation, aération). Les réunions en présentiel entre adultes sont à éviter, sauf si le sujet l’impose.

La troisième dose

Toute personne âgée de 18 ans ou plus peut désormais prendre rendez-vous pour une dose “booster”. Un délai d’attente entre la dernière injection et cette dose de rappel doit toutefois être pris en compte. Il est de six mois pour Moderna et BioNTech-Pfizer, quatre mois pour AstraZeneca et deux mois pour Johnson & Johnson.

A.V. et Belga – Photo : Belga

Partager l'article

29 novembre 2021 - 07h58
Modifié le 29 novembre 2021 - 11h21