Futur stade de l’Union Saint-Gilloise : la bourgmestre de Forest Mariam El Hamidine attend des réponses

La nouvelle bourgmestre de Forest, Mariam El Hamidine, revient sur les conditions concernant le futur terrain de l’équipe. Elle était l’invitée de + d’Actu dans BX1.

À lire également : Forest : la locale Ecolo confirme Mariam El Hamidine en tant que candidate bourgmestre

Pour la nouvelle Bourgmestre, avoir le stade de l’Union Saint-Gilloise sur la commune de Forest est une grande fierté. Elle précise d’ailleurs qu’elle a vu de nombreux matchs cette année. “J’ai été presqu’à tous les matchs. Et dimanche j’étais là quand il y a eu la fête, c’était vraiment une fête magnifique ! À l’image de l’Union Saint-Gilloise“.

À voir aussi : Les joueurs et le staff de l’Union Saint-Gilloise faits citoyens d’honneur de Saint-Gilles

Mais une grande question se pose maintenant, à savoir, où se passeront les prochains matchs de l’équipe ? Pour l’instant, la bourgmestre attend la réponse à cette question. “ C’est l’Union Saint-Gilloise qui est à la recherche d’un lieu. C’est l’Union Saint-Gilloise qui nous a sollicités. C’est avec l’Union Saint-Gilloise et d’autres que nous avons eu une réunion, pas plus tard que début mai, pour discuter d’une série de choses, je leur ai posé énormément de questions concernant la mobilité, concernant la biodiversité, concernant la sécurité et j’attends des réponses à toutes mes questions“. 

À lire et écouter ici : L’Union Saint-Gilloise cherche toujours son futur stade : le site du Bempt en tête de liste

Pour la bourgmestre, ce qui est important pour le moment, ce n’est pas forcément que le stade reste dans la commune de Forest, mais que l’Union soit de plus en plus forte et que la vie des forestois, soit apaisante. Un possible lieu est pourtant mis en avant. Celui du terrain près de l’ancienne usine Audi à Forest. Cependant, sans réponses, la Bourgmestre ne souhaite pas s’avancer sur ce terrain possible.

Retrouvez ici l’intégralité de l’interview de Mariam El Hamidine

■ Camille Paillaud / Une interview de Fabrice Grosfilley

Partager l'article

24 mai 2022 - 18h12
Modifié le 24 mai 2022 - 18h19