Le gouvernement bruxellois approuve le plan d’aménagement du quartier Heyvaert

C’est ce jeudi, en deuxième lecture, que le gouvernement bruxellois a approuvé le projet d’aménagement du quartier Heyvaert tel qu’envisagé dans le  Plan d’Aménagement Directeur (PAD) piloté par perspective.brussels.

Selon le ministre-président Rudi Vervoort (PS), le projet de développement urbain qu’il contient propose une vision pour une transition du quartier conforme aux objectifs environnementaux et urbains que la Région s’est fixés.

Reportage | Incendie à Anderlecht : trois morts et deux personnes toujours dans un état grave

La réflexion autour de ce projet a été l’occasion de mettre tous les acteurs de terrain autour de la table dans le but de définir un nouvel avenir pour le quartier et de faire naître une vision partagée. Le quartier Heyvaert se trouve en périphérie directe du centre-ville de Bruxelles. Délimité par la Petite ceinture, il accueille historiquement une activité très intense de commerces liés à l’automobile et aux métiers d’abattage et de boucherie.

Organiser de manière harmonieuse les activités productives avec la fonction résidentielle

D’après le cabinet de Rudi Vervoort, l’objectif premier du projet est d’organiser de façon harmonieuse les activités productives avec la fonction résidentielle, une mixité des fonctions devenue un impératif pour l’aménagement de villes durables et inclusives. Ainsi, le projet propose de maintenir des espaces d’activités économiques dans le quartier tout en permettant le développement de logements, dont des logements sociaux, articulés autour de nouveaux espaces verts.

Renforcer la qualité et la quantité d’espaces publics

Le projet incite également au développement d’équipements d’intérêt collectif, comme le projet culturel développé par la Société d’Aménagements urbains (SAU) sur le site Manchester.  Au-delà d’un travail sur la programmation des îlots, le plan a aussi pour vocation de renforcer la qualité et la quantité d’espaces publics en valorisant le caractère remarquable du bâti industriel et la présence du canal. Cette volonté est traduite par l’aménagement d’un réseau d’espaces publics perméables s’appuyant sur les qualités paysagères du quartier.

La Région travaille également sur les quartiers environnants

Le plan vise à augmenter le potentiel de biodiversité du quartier, notamment au moyen d’un parc reliant le parc de la Porte de Ninove au site des Abattoirs.  Le ministre-président bruxellois a par ailleurs indiqué que le PAD approuvé par le gouvernement régional proposait de favoriser la construction de logements sociaux.

Le projet urbain Heyvaert est intégré dans un programme de revitalisation urbaine, avec l’élaboration d’un Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) « Heyvaert-Poincaré». De même, la Région travaille simultanément sur les quartiers environnants (Abattoirs, quartiers Midi, Gare de l’Ouest et Porte de Ninove).

À lire aussi | Molenbeek : le terrain de la maison d’Andreas Pandy va devenir un espace vert temporaire

La rénovation du quartier Heyvaert s’effectuera donc en cohérence avec les projets voisins, tout en répondant aux visions indiquées par le Plan Canal et le Plan Régional de Développement Durable (PRDD). L’approbation du PAD en deuxième lecture est une étape intermédiaire qui précise les intentions régionales. Elle permet au Conseil d’État de se prononcer sur le document.

Belga – Photo : perspective.brussels

Partager l'article

24 juin 2021 - 14h30
Modifié le 24 juin 2021 - 14h31