La Ville de Bruxelles va interdire la mendicité avec des mineurs de moins de 16 ans

La Ville de Bruxelles va interdire sur son territoire la mendicité des mineurs de moins de 16 ans ainsi que des adultes accompagnés d’enfants mineurs de moins de 16 ans. Un nouveau règlement va être présenté ce lundi après-midi au conseil communal. Certains acteurs de terrain sont demandeurs, mais d’autres craignent que cela déplace le problème au lieu de le régler.

Selon une enquête réalisée par les services de Police Bruxelles-Capitale/Ixelles, 83 familles sur le territoire sont des mendiants professionnels, dont 10% de mineurs. Alors que le nombre de SDF augmente, les insérer ou les réinsérer reste un défi majeur.

À lire aussi | David Weytsman : “La lutte contre la mendicité organisée n’est pas très efficace”

Pour Chris Vandenhaute, inspecteur de police qui travaille sur le terrain, cette nouvelle disposition doit permettre de “stopper le cercle vicieux”. “Ces enfants doivent aller à l’école, apprendre à lire et à écrire pour ne pas avoir à faire la même chose que leurs parents“, estime-t-il.

Du côté du Samusocial, on reste toutefois prudent face à une interdiction pure et simple de la mendicité des mineurs, car interdire ne résout pas le problème de fond. “L’un des risques est de les rendre invisibles. L’autre risque est de les déplacer vers d’autres communes. D’où l’importance d’accompagner cette mesure d’une prise en charge psychosociale et d’une politique de scolarisation des enfants”, explique Sébastien Roy, directeur du Samusocial.

■ Reportage de Michel Geyer, Nicolas Scheenaerts et Ethan Rigot

Partager l'article

28 mars 2022 - 17h16
Modifié le 28 mars 2022 - 17h16