Des escrocs se font passer pour des agents du suivi de contacts

La police fédérale prévient que des personnes malveillantes envoient des SMS au nom du centre de contact ou appellent des personnes pour connaître leurs informations sensibles.

Plus de 700 contact tracers recherchent, dès aujourd’hui, les personnes avec lesquelles des patients atteints du Covid-19 ont été en contact, mais des fraudeurs profitent déjà de la situation pour s’emparer de données sensibles de personnes peu méfiantes, écrivent ce lundi les quotidien De Standaard, Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

La police fédérale prévient que des personnes malveillantes envoient des SMS au nom du centre de contact ou appellent des personnes pour connaître leurs informations sensibles.

Les vrais ‘enquêteurs’ ne vous diront jamais que vous êtes infecté, car cela passe par votre médecin“, déclare Sarah Frederickx, porte-parole de la police fédérale.

Ils ne demanderont jamais non plus de coordonnées bancaires ou de numéro de sécurité sociale, ni n’essaieront de savoir à quoi ressemble votre quotidien.

Pour rappel, le suivi des potentiels porteurs du virus se fait uniquement via les numéros 02/214.19.19 et 8811. Si vous recevez un message ou un appel d’un autre numéro, prenez garde: c’est une arnaque.

Revoir notre reportage: Traçage des patients testés positifs au Covid-19 : une formation pour les agents du call center

Belga

Partager l'article

11 mai 2020 - 08h00
Modifié le 11 mai 2020 - 12h17