Gilets jaunes : le calme est revenu après des affrontements, 74 arrestations dont 3 judiciaires

La mobilisation des gilets jaunes à Bruxelles, qui a commencé vers 10h00 vendredi, a été perturbée par des affrontements entre des policiers et des casseurs, qui ont jeté des pavés et d’autres objets sur les membres des forces de l’ordre.

La police a d’abord sorti des auto-pompes vers 12h30 pour arroser les participants qui jetaient des projectiles à hauteur de la rue Belliard. Elle a ensuite chargé les gilets jaunes rassemblés en haut de la rue de la Loi. Des coups ont été portés et du gaz lacrymogène a été employé. Deux véhicules de police, dont un retourné, ont été saccagés et incendiés dans ces affrontements.

Le front s’est ensuite déplacé au carrefour Madou, où des casseurs ont notamment jeté des pierres contre la police. Des barrières de chantier et des briques ont été jetées depuis les ponts sur les voies du tunnel. Des petits feux ont été allumés sur la voie publique.

Lire aussi : Manifestation des Gilets jaunes à Bruxelles : après des affrontements, la situation se calme dans le centre (vidéos et photos)

► Images de la manifestation des Gilets jaunes à Botanique et à Madou, ce vendredi après-midi, par Belga :

La police a arrêté 74 personnes vendredi dans le cadre de la manifestation des gilets jaunes, a indiqué en fin de journée la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de Keere. Sur les 74 arrestations dénombrées par la police locale, 70 sont des arrestations administratives.

Selon un bilan provisoire du parquet de Bruxelles, parmi les trois personnes arrêtées, l’une est suspectée d’avoir commis des faits de port d’arme et une autre est suspectée de dégradations volontaires. La troisième personne a été aperçue en possession de produits stupéfiants et a reçu une convocation pour une audition ultérieure par les services de police.

Il s’agit d’informations “parcellaires” mais “vu l’actualité en cours, nous ne pouvons communiquer qu’un bilan provisoire à ce stade”, précise le parquet de Bruxelles. Ce bilan est dès lors “susceptible d’évolution dans les prochaines heures”.

Lire aussi : Près de 500 gilets jaunes manifestent pour leur pouvoir d’achat : “Charles Michel ne fait rien” (vidéo)

■ Reportage de Michel Geyer et Yannick Vangansbeeck. Images ci-dessous de Belga.

Partager l'article

30 novembre 2018 - 17h25