Rue de la Loi : Zakia Khattabi en route pour la Cour constitutionnelle ?

Zakia Khattabi est-elle en partance pour la Cour constitutionnelle ? Ce mardi matin, c’est la nouvelle chaine LN24 qui l’affirme le jour de son lancement. L’un des postes de juge francophone est vacant, et l’actuelle co-présidente d’Ecolo (elle passera le relais à Rajae Maouane le 15 septembre) semble répondre aux critères pour siéger dans cette cour compétente pour veiller au respect de la constitution par les législateurs : parmi les 12 juges, 6 doivent être professeurs de droits, et 6 autres justifier d’une expérience parlementaire d’au moins 5 ans. Surtout, cela correspondrait à une aspiration de Zakia Khattabi de prendre un peu de distance avec la politique active. Elle ne serait pas la première politique en vue à faire ce choix : avant elle, Thierry Giet, qui fut chef de groupe et même président par intérim pendant 2 ans du Parti Socialiste, avait choisi de rejoindre cette institution en 2013 alors qu’il était au sommet de sa carrière politique.

Interrogée par ce matin, la co-présidente des verts se contente de répondre qu’elle”ne commente pas les spéculations.” Ne pas commenter, c’est ni confirmer, ni infirmer. On a connu des démentis plus forts.

Si Zakia Khattabi devait renoncer à son poste de députée, c’est Claire Hugon, assistante parlementaire de Philippe Lamberts, qui siégerait à la Chambre. D’après nos informations, Claire Hugon a d’ailleurs participé  à une journée de “team builiding” des parlementaires Ecolo-Groen organisé le 9 juillet à Ostende et un peu plus tôt, le 6 juin, plusieurs élus Ecolo avaient partagé une photo de groupe prise devant l’escalier du Parlement. Au premier rang, à la droite de Zakia Khattabi, figurait Claire Hugon au milieu des autres parlementaires. Ce n’était sans doute pas par hasard.

Groupe fédéral ecolo groen presque au complet 😍

Publiée par Zakia Khattabi Abtoy sur Jeudi 6 juin 2019

Partager l'article

03 septembre 2019 - 13h58