Bruxelles-Environnement accorde un permis d’environnement sous conditions pour Droh!me

Bruxelles-Environnement a délivré ce vendredi un permis d’environnement pour le projet Droh!me, sur le site de l’ancien hippodrome de Boitsfort. Ce permis inclut toutefois de nombreuses conditions à respecter, notamment concernant les normes de son, le parking et les horaires.

Ce permis d’environnement délivré ce vendredi s’est notamment basé sur les conclusions d’une étude d’incidences environnementales menée par un bureau indépendant. Il tient compte également de l’avis de la Commission Royale des Monuments et Site, de la Commission de concertation et de la déclaration du fonctionnaire délégué à l’urbanisme attestant de la conformité du projet au Plan Régional d’Affectation des sols. Le projet Droh!me fait en effet l’objet de nombreuses critiques de la part d’hommes politiques et de riverains sur les territoires d’Uccle et de Watermael-Boitsfort.

600 personnes maximum

Bruxelles-Environnement a toutefois délivré un permis d’environnement aux promoteurs du projet Droh!me, moyennant certaines conditions. La cellule régionale demande ainsi que, si le plan de mobilité proposé n’est pas adapté, les événements soient limités à 600 personnes et non 2.500 personnes comme demandé par les promoteurs. Bruxelles-Environnement demande également une attention particulière aux normes de son amplifié et que “le sommeil des riverains” soit préservé. “Le niveau sonore des enceintes sera également strictement limité en fonction du lieu où elles sont situées”, annonce le communiqué.

Un parking accessible aux utilisateurs de la forêt

Ensuite, Bruxelles-Environnement demande que le parking proposé soit réaménagé pour éviter tout problème de pollution, et que celui-ci soit accessible aux utilisateurs de la forêt toute proche. La cellule régionale demande également “la fixation d’un tarif non prohibitif qui correspond à celui appliqué sur la Région pour le stationnement en zone verte”.

Des activités jusque minuit

Enfin, Bruxelles-Environnement impose que les activités sur le site de Droh!me s’arrêtent à minuit et qu’un steward veille à ce que le public quitte le parking en silence, pour les événements au-delà de 22h00.

Le projet Droh!me attend encore la décision de la Région bruxelloise au sujet du permis d’urbanisme, déposé en même temps que la demande pour le permis d’environnement. Si le projet respecte toutes les conditions demandées par Bruxelles-Environnement et la Région, celui-ci pourra être lancé.

Gr.I. – Photo : Droh!me

Trouvez un emploi avec Stepstone :