Découvrez   

L’immunité parlementaire de Georges Dallemagne bientôt levée à cause d’un excès de vitesse et d’une amende impayée

L’immunité du député fédéral Georges Dallemagne va être levée. C’est une information de la RTBF. La raison ? Une amende pour excès de vitesse qu’il n’a pas payée. Elle date de juillet 2018. Le démocrate humaniste devra comparaître devant le tribunal de police. Il risque une amende majorée ou même un retrait de permis. 

Georges Dallemagne “roulait à une vitesse mesurée de 88 km/h (vitesse corrigée de 82 km/h) à un endroit où la vitesse maximale autorisée était de 50 km/h (agglomération)“, rappelle le procureur général.

En juillet 2018, l’humaniste évite la comparution devant le tribunal de police. Le ministère public lui propose alors une transaction de 363 euros. Mais malgré plusieurs rappels, le député ne paye pas l’amende. Des faits qu’il ne conteste pas. “J’ai roulé à du 88 km/h dans le tunnel Louise. Vitesse corrigée à 82 km/h. Effectivement je ne conteste pas avoir roulé trop vite. C’est un tunnel dont la limitation de vitesse venait de passer de 70 à 50 km/h. Oui c’est vrai : je ne conteste pas non plus avoir été négligent au niveau du paiement de l’amende. J’ai payé mais trop tard“, raconte le député à la RTBF.

Ce jeudi, la Commission des poursuites de la Chambre pourrait autoriser la levée de son immunité parlementaire. Georges Dallemagne pourrait donc comparaître devant un tribunal de police.

Moi-même, j’ai dit à la commission que je n’étais pas opposé à une levée de mon immunité“, conclut le démocrate-humaniste.

A.V. – Photo: Belga

 

Partager l'article

13 février 2020 - 07h00
Modifié le 13 février 2020 - 08h01