Découvrez   

L’horeca, au bout du rouleau, veut rouvrir en mars

Après la communication du Premier ministre de ce lundi, les restaurateurs et tenanciers de bar ainsi que leurs fournisseurs désespèrent. Rien ne laisse entrevoir une réouverture possible de leur secteur lors du prochain comité de concertation de ce vendredi.

Les restaurateurs arrivent au bout de leurs ressources. “Tout ce que nous avions en réserve est en train de s’effondrer“, explique Stephan Peemans propriétaire du restaurant italien Patagaf à Jette. “C’est parfois 10, 15, 25 années de votre vie durant lesquelles vous avez un peu gagné pour votre pension qui partent à la poubelle.” Selon lui, les aides ne sont pas suffisantes.

► À lire également : À quand le déconfinement de l’horeca ?

Les brasseurs sont également touchés et parlent d’une situation catastrophique. “Chaque mois perdu va engendrer une catastrophe qui ne pourra jamais être rattrapée“, explique l’un d’eux.

Fabian Hermans, administrateur de la Fédération Horeca parle quant à lui de “survie” et demande la réouverture pour la fin mars tout en espérant des propositions fortes dès ce vendredi.

■ Reportage de Samia Er-Rami, Aristide Kobenan et Besnik Nikqi

Partager l'article

23 février 2021 - 18h57
Modifié le 23 février 2021 - 18h57