Jette: le projet de la nouvelle mosquée Averroès à l’enquête publique

Lancé il y a deux ans, le projet de l’ASBL Averroès avance petit à petit, puisqu’une demande de permis d’urbanisme a été introduite à la commune, rapporte La Capitale.

A l’étroit dans leurs petits locaux de la rue Léon Théodor, les responsables de la mosquée Averroès avaient présenté en février 2017 leur projet de construction d’une mosquée digne de ce nom. À la fois centre culturel et espace socio-sportif, le futur bâtiment de 2 étages en sous-sol et de 5 étages en surface doit comporter au moins une salle de sport et quatre vestiaires pour les jeunes, une salle de fitness, deux salles de prières dont une réservée aux femmes, des classes qui accueilleraient des cours d’arabe et une école de devoirs. Coût total estimé à l’époque par l’imam Boubker Macbahi, porteur du projet: cinq à six millions d’euros.

Deux ans plus tard, la somme est loin d’avoir été récoltée, mais le projet suit son chemin, explique La Capitale. Une demande de permis d’urbanisme a été introduite à la commune et le dossier est depuis ce jeudi 29 août à l’enquête publique. “J’ai déjà reçu beaucoup de réactions. Les riverains craignent principalement pour la mobilité dans le quartier. Les plans sont disponibles à la commune pour consultation. Et rien n’est encore décidé », explique l’échevine jettoise de l’Urbanisme Shirley Doyen (MR), dans le quotidien. “Nous avons déjà rassemblé 500.000 euros. Nous avons besoin d’un million pour la première phase”, indique, de son côté, l’imam à nos confrères.

J. Th. – Photo: ASBL Averroès

Partager l'article

30 août 2019 - 07h11