Découvrez   

Clémentine Barzin: ” Je soutiendrai une tête de liste qui prenne en compte les enjeux urbains”

La conseillère communale de la Ville de Bruxelles est revenue sur l’annonce de la candidature de Didier Reynders au secrétariat au conseil de l’Europe et sur la mise dans l’opposition du MR à la Ville de Bruxelles.

Pour Clémentine Barzin, une proche de Didier Reynders, il ne s’agit pas d’une fuite mais plutôt d’un prolongement logique de sa carrière. “Cela serait un prestige pour la Belgique car c’est un organe important pour l’état de droit. Je pense que Didier Reynders est ministre des Affaires étrangères depuis 2011 et cette fonction entre dans la suite de cette vocation pour les intérêts européens notamment. On demande aux politiques de ne plus faire de la politique par métier. Ici, cela serait peut-être la preuve qu’il répond à cette tendance.”

Didier Reynders mènera tout de même la liste libérale pour Bruxelles au fédéral. “En cette période, on réfléchit à la tête de liste et des candidatures se font jour. Aujourd’hui, on connaît les enjeux bruxellois et on a aussi tenu compte des leçons du scrutin d’octobre qui demande un libéralisme urbain. Je soutiendrai une tête de liste qui prenne en compte ces enjeux urbains. Et une femme me semble être une bonne option.”

“Nous resterons vigilants”

Le MR se retrouve à présent dans l’opposition à la Ville de Bruxelles mais ses élus veulent rester vigilants à ce que personne ne soit oublié. Et cela commence par la modification du plan de circulation dans le Pentagone. “Philippe Close est un peu un magicien. Le piétonnier, on y adhère car cela améliore et on l’a assumé loyalement même si ce n’était pas dans notre programme. Aujourd’hui, les difficultés sont reportées sur Ecolo qui a l’échevinat de la mobilité. Au MR, on restera attentif à ce que le piétonnier profite à ces habitants. On reste des relais. Les projets pour Bruxelles doivent toucher tous les quartiers. A Haren ou Neder, on a construit trop vite des logements sans garantir l’insertion dans le tissu local. On doit maintenir l’équilibre des quartiers.”

V.Lh./crédit: BX1

 

 

Partager l'article

08 janvier 2019 - 13h26
Modifié le 08 janvier 2019 - 13h34