fbpx
Découvrez   

Molenbeek : un professeur suspendu après avoir montré une caricature de Mahomet considérée obscène

Une caricature du prophète considérée comme obscène par le collège communal a été montrée aux élèves.

Un professeur de l’école 11 “Aux sources de gai savoir” a été écarté par le PO, à savoir le collège communal de Molenbeek, indiquent ce vendredi nos confrères de la DH. L’information nous a été confirmée par la bourgmestre Catherine Moureaux (PS).

Selon des témoignages publiés par nos confrères, le professeur de sixième primaire a fait passer une tablette contenant une caricature du prophète Mahomet considérée comme obscène par le collège communal. L’enseignant a proposé aux élèves qui ne souhaitaient pas la regarder de tourner la tête. La caricature en question est signé Coco, caricaturiste de Charlie Hebdo. Elle montre la prophète de l’Islam, agenouillé, les fesses à l’air.

“Des obscénités”

A la suite de ces faits, la commune a décidé de suspendre le professeur. “Ce n’est évidemment pas pour avoir montré une caricature de Mahomet qu’il l’a été, mais pour avoir montré des obscénités à de jeunes élèves, qui pour certains ont à peine 10 ans“, nous a indiqué la bourgmestre.

Cet épisode intervient dans un contexte de débat tendu autour de la liberté d’expression en France et dans le monde. Il y a quelques semaines, un professeur, Samuel Paty, a été décapité en France après avoir montré des caricatures du prophète de l’Islam en classe.

La décision de suspension de la commune de Molenbeek a quant à elle été dénoncée sur Twitter par le président du MR Georges-Louis Bouchez.

T.D., image D.R.

Partager l'article

30 octobre 2020 - 14h38
Modifié le 30 octobre 2020 - 15h37