Découvrez   

La Flandre suspend ses vaccinations des soignants : l’UZ Brussel également impactée

Ce mardi soir, le gouvernement flamand a demandé à ses hôpitaux de suspendre leurs vaccinations. L’UZ Brussel, à Jette, est concernée, et évoque “un coup dur“. Mardi, l’annonce chamboulait les plans de vaccination : Pfizer livrera moins de vaccins que prévu la semaine prochaine. Cette annonce a poussé la Flandre à suspendre, ainsi, la vaccination dans ses centres hospitaliers.

La vaccination à l’arrêt à l’UZ Brussel

Au sein de l’UZ Brussel, à Jette, 30 soignants ont été vaccinés, ce mardi après-midi. Ce mercredi, 60 autres collaborateurs, suivis de 400 collègues jeudi, auraient dû recevoir le vaccin. Mais la décision du gouvernement flamand a marqué un coup d’arrêt : “nous avons reçu hier soir un message selon lequel les vaccinations de nos collaborateurs, qui venaient de commencer, doivent déjà être arrêtées“, nous indique Marc Noppen , CEO de l’UZ Brussel. ► Ce mardi, la vaccination démarrait pour le personnel de l’UZ BrusselC’est un coup dur pour nos collaborateurs qui sont en première ligne tous les jours. Nous devons constamment adapter notre organisation interne. Nous espérons pouvoir redémarrer bientôt afin de pouvoir vacciner nos 4.000 collègues“, ajoute l’administrateur délégué, qui évoque un “vaudeville de vaccination, qui peut s’arrêter maintenant“.

Malgré tout, 78 vaccinations aujourd’hui

Néanmoins, 78 soignants ont pu bénéficier d’une vaccination supplémentaire ce mercredi, “avec les vaccins déjà dégelés, explique l’hôpital. La suite de la vaccination à l’UZ Brussel, comme dans les autres hôpitaux flamands, dépend donc désormais du feu vert du gouvernement. L’hôpital jettois se dit “prêt à reprendre la vaccination de ses collaborateurs dès que la prochaine livraison sera plus claire“, indique l’UZ dans un communiqué. ► Interview : 9.500 personnes vaccinées à Bruxelles selon Sciensano, un chiffre sous-évalué ?

Et ailleurs à Bruxelles ?

Ce mercredi matin, le gouvernement bruxellois est indiqué que ce problème n’aura pas d’impact à court terme sur le planning des vaccinations dans les maisons de repos de Bruxelles (ainsi qu’en Wallonie). Néanmoins, le processus sera suspendu dans les hôpitaux bruxellois dans l’attente de clarifications de Pfizer sur ses livraisons.   ArBr – Photo : Belga

Partager l'article

20 janvier 2021 - 12h39
Modifié le 20 janvier 2021 - 12h58