Découvrez   

Une employée de supermarché évoque ses conditions de travail difficiles : “On travaille avec la peur au ventre”

Une caissière en grande surface a accepté de témoigner de ses conditions de travail bouleversées suite à la crise sanitaire du coronavirus : elle demande de nouvelles mesures pour assurer la santé des travailleurs et travailleuses de la grande distribution.

“On vient travailler avec la peur au ventre”, explique cette employée de caisse, qui évoque la charge mentale particulièrement plus élevée face à des clients tendus, en raison des mesures destinées à protéger clients et travailleurs. Mais la distanciation sociale, les plexiglas installés aux caisses ou encore le filtrage des clients à l’entrée ne suffisent pas, selon cette employée, qui parle de conditions de plus en plus difficiles dans les magasins. On compte en effet jusqu’à 30% du personnel en arrêt maladie dans certains magasins.

 ■ Reportage de Marine Guiet, Nicolas Scheenaerts et David Ferral.

Partager l'article

25 mars 2020 - 18h19
Modifié le 25 mars 2020 - 18h20