Coronavirus : 42 décès et 536 hospitalisations en plus en 24 heures, un pic attendu “dans les prochaines semaines”

Comme chaque jour, le SPF Santé publique et le Centre de crise ont dévoilé les nouveaux chiffres des cas de contamination au coronavirus lors d’une conférence de presse.

Selon les dernières données rapportées par Sciensano, au 25 mars 2020, 42 personnes sont décédées suite au coronavirus, rapporte Emmanuel André, virologue et porte-parole interfédéral Covid-19. Cela porte à 220 le nombre de décès liés au Covid-19 depuis le début de l’épidémie.

1298 nouveaux patients ont été testés positifs au coronavirus durant la journée du 25 mars dont 164 en Région bruxelloise. Cela porte donc à 6235 le nombre de cas d’infections confirmés par un diagnostic de laboratoire. Pour rappel, ces données reposent sur les cas analysés et ne reflètent dès lors pas le nombre exact de contaminations dans le pays.

Concernant les hospitalisations, 536 patients sont rentrés à l’hôpital suite au coronavirus sur les 24 dernières heures, ce qui porte à 2632 le nombre de personnes hospitalisées en raison de cette épidémie. 605 de ces personnes sont aux soins intensifs, soit 131 de plus que la veille. 420 d’entre elles ont besoin d’une assistance respiratoire, soit 98 de plus que le 24 mars. Dans le même temps, 128 personnes hospitalisées suite à une infection au coronavirus ont pu quitter ces lieux de soins.

Un pic attendu “dans les prochaines semaines”

Emmanuel André a tenu à rappeler lors de cette conférence de presse que les mesures de confinement et de protection doivent être scrupuleusement respectées pour s’assurer que l’épidémie de coronavirus soit éradiquée. “Si les mesures sont à moitié appliquées, il faudra deux fois plus de temps pour faire face à cette crise. Si ces mesures sont totalement suivies, le temps de l’épidémie sera plus court”, confirme-t-il.

“Nous rappelons donc l’importance de la distanciation sociale, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Car le virus peut être transporté en parlant, en éternuant, en toussant. C’est pour cela que nous demandons d’assurer une distance d’un mètre 50 entre deux personnes, pour éviter la propagation du virus. Ce virus peut toutefois tomber sur une autre surface : c’est pour cela que nous demandons de vous laver les mains”, a-t-il encore rappelé, avant de confirmer l’importance d’éviter la prise d’antibiotiques en cas d’infection au coronavirus.

Emmanuel André s’est également exprimé sur le pic attendu de l’épidémie de coronavirus. Selon les scénarios suivis et “en tenant compte de la mobilisation de toute la population pour respecter les mesures”, le pic est attendu “dans les prochaines semaines”, vers le début du mois d’avril.

Benoît Ramacker, porte-parole du centre de crise, a de son côté déclaré qu’il était encore trop tôt pour se positionner sur une éventuelle réouverture des écoles après Pâques ou tout assouplissement des mesures de confinement : “Il est important, plus que jamais, de respecter les mesures, au risque de devoir les prolonger.”

Découvrez notre dossier complet sur le coronavirus en Belgique et à Bruxelles.

Gr.I. – Photo : Belga/Olivier Hoslet

Partager l'article

26 mars 2020 - 15h45