Le Belge contaminé par le coronavirus peut quitter l’hôpital

Le Belge qui a été admis à l’hôpital Saint-Pierre, à la suite d’un test positif au nouveau coronavirus Covid-19, peut rentrer chez lui. Il n’est plus infecté par le virus et n’est donc plus contagieux pour son entourage, a indiqué le SPF Santé publique à l’agence Belga. Huit autres personnes placées en quarantaine au sein de l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek pourront quant à elles en sortir dimanche.

Le Belge testé positif au nouveau coronavirus avait été rapatrié depuis Wuhan le 2 février. Il avait été directement pris en charge en isolement total à l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles. “Deux tests négatifs, vendredi et samedi, montrent qu’il n’a plus de charge virale. Il n’est donc plus infecté ni contagieux et peut quitter l’hôpital, dès ce samedi soir”, a précisé une porte-parole du SPF.
Cette personne n’a pas présenté de symptômes et était en bonne santé pendant toute la durée de son séjour. Les tests effectués par le laboratoire de la KULeuven ont montré que la contamination au coronavirus Covid-19 diminuait de jour en jour.

ar ailleurs, parmi les 10 personnes habitant en Belgique et rapatriées de Chine, qui ont été placées en quarantaine au sein de l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek, huit pourront quitter l’hôpital dimanche, a confirmé le SPF Santé publique. Les multiples tests effectués pour vérifier si ces personnes avaient été contaminés par le coronavirus se sont tous révélés négatifs.

nfin, deux autres Belges, rapatriés dimanche dernier et également testés négativement, resteront, eux, encore quelques jours à l’hôpital militaire, la période de quarantaine étant de deux semaines.

Depuis début février, 11 Belges ont été rapatriés et mis en quarantaine.

L’épidémie de pneumonie virale détectée en Chine en décembre dans la province de Hubei (centre) a contaminé plus de 66.000 personnes et fait plus de 1.500 morts à l’heure actuelle.

Belga

Partager l'article

15 février 2020 - 11h56
Modifié le 15 février 2020 - 19h23