15 326 personnes ont introduit une demande d’asile depuis janvier 2019

Au cours des sept premiers mois de 2019, le nombre de demandes d’asile a augmenté de 20% par rapport à l’an dernier, rapportent les journaux du groupe Sudpresse.

15 326 personnes ont introduit une demande d’asile durant les sept premiers mois de 2019, expliquent les journaux du groupe Sudpresse ce vendredi. Cela représente une hausse de 20% par rapport aux sept premiers mois de 2018. Si ces chiffres sont encore loin de la crise de 2015, durant laquelle près de 45 000 dossiers avaient été ouverts, cette hausse des demandes d’asile indique également une charge de travail plus lourde pour l’Office des Étrangers et le Commissariat général aux réfugiés (CGRA), et un allongement de la durée de traitement des différents dossiers.

Toujours selon Sudpresse, qui cite des chiffres du CGRA, les demandes viennent principalement des Afghans (1 778 demandes), des Syriens (1 703) et des Palestiniens (1 701). Ces derniers sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à arriver en Belgique depuis un an et demi : le CGRA indique ainsi que plus de 4 000 demandes d’asile émanant de Palestiniens ont été enregistrées en un an et demi.

Le taux de protection de ces demandeurs d’asile est toutefois en chute sur un an. De 49,1%, le taux de protection est passé à 41,3% sur ces sept premiers mois de l’année. “Nous n’avons pas changé notre politique”, précise le CGRA, “mais nous sommes, par exemple, confrontés à des Syriens qui ont été reconnus réfugiés dans un autre pays européen, qui sont visiblement mécontents de la situation qu’on leur offre dans ce pays et qui tentent leur chance chez nous”.

Gr.I. – Photo : Belga/Laurie Dieffembacq

Partager l'article

09 août 2019 - 09h06