Voici les marchés bruxellois qui reprennent leurs activités cette semaine

Marché vide Coronavirus - Belga Eric Lalmand

Conformément à la décision du conseil national de sécurité, les marchés peuvent reprendre à partir de ce lundi 18 mai mais à certaines conditions : un nombre limité à 50 maraîchers maximum, un plan de circulation permettant de faire respecter les règles de distanciation sociale, l’imposition du port du masque aux marchands et l’émission d’une recommandation à faire de même pour les clients.

Le soulagement des maraîchers

Ce lundi midi, Christophe Cattelain, porte-parole de la Fédération nationale des commerces ambulants, a installé son stand de galettes artisanales sur le marché de la Place Van Meenen à Saint-Gilles : “C’est un soulagement pour nous. Cela faisait 9 semaines que nous attendions ça. Nous n’avons jamais compris pourquoi nous avons été mis à l’écart. Nous sommes des commerces locaux et de proximité”. Le maraîcher portera un masque comme demandé par le Conseil national de sécurité, du gel hydroalcoolique sera disponible pour les clients et des cônes permettent de respecter la distanciation sociale si une file se crée.

Toujours à Saint-Gilles, l’échevin Francesco Iammarino (Ecolo) explique attendre la parution de l’arrêté ministériel détaillant les obligations à respecter avant de se prononcer pour le marché du Midi, qui compte plus de 200 marchands ambulants. “On envisage différentes solutions, mais on attend l’arrêté ministériel, qui précisera les mesures entendues. Est-ce qu’on peut faire plusieurs sites de 50 exposants ? Est-que c’est automatiquement annulé ou est-ce qu’on peut limiter le nombre d’exposants à 50, ce qui pourrait nous permettre d’organiser une tournante entre les exposants ?” Le marché du Parvis aura, lui, bien lieu le week-end des 23 et 24 mai.

Voir aussi : La réouverture des “petits” marchés commence ce lundi : “Nous attendions ce moment depuis deux mois” (vidéo)

Plan de circulation et gestion des clients

À Uccle, le marché de Saint-Job s’est tenu presque normalement ce lundi matin. Le plan de placement a été revu et seuls les marchands abonnés ont pu s’installer. “Nous avons aussi mis sur pied un plan de circulation à sens unique”, explique Valentine Delwart (MR), échevine en charge des marchés à Uccle. “Ce matin, la circulation des clients était très fluide et calme. Des gardiens de la paix veillent à ce que tout se passe bien à l’entrée du site, ils offrent du gel hydroalcoolique aux clients”.

À Schaerbeek, ce lundi, seuls deux marchands ambulants étaient présents sur le marché d’Helmet. “Avec le jour férié de ce jeudi, les maraîchers qui vendent du frais craignaient de ne pas pouvoir évacuer leur stock”, explique Cécile Jodogne (Défi), bourgmestre f.f. de Schaerbeek. “Le marché devrait se tenir normalement à partir de la semaine prochaine. Par contre, nous n’avons pas de solution actuellement pour le marché de la rue Royale Sainte-Marie. Aucun souci pour organiser le marché, par contre, nous ne savons pas comment gérer l’afflux de monde. Ce marché attire chaque semaine 6 000 personnes !” Il n’y aura donc pas de marché ce vendredi.

Du côté d’Evere, le marché Deknoop reprendra mercredi et le marché du Cimetière de Bruxelles sera bien en place dès le vendredi 22 mai. Un contrôle du nombre de personnes sera réalisé à l’entrée du marché et du gel hydroalcoolique sera disponible à l’entrée du marché.

A Berchem-Sainte-Agathe, le marché du mercredi (Allée Verte) reprendra ce mercredi 20 mai rue Vandendriesch, de 14h à 19h et le marché du vendredi reprendra le 22 mai, mais exceptionnellement Place du Roi Baudouin, de 14h à 19h. Les mesures de sécurité seront appliquées : port du masque recommandé, respect des distances, pas de consommation sur place.

A Koekelberg, le marché Koek’s Saveurs reprendra dès ce jeudi 21 mai place de Bastogne. Les marchands seront présents de 16 à 20h. La commune a prévu des marquages au sol et les marchands sont tenus de porter un masque.

Reprise postposée à Saint-Josse et Molenbeek

À Saint-Josse, avec le jeudi férié, on se laisse le temps d‘organiser la reprise du marché de la Place Saint-Josse. Il sera de retour le jeudi 28 mai. “Nous devons organiser la circulation sur le site et éviter les rassemblements”, ajoute Emir Kir, bourgmestre de Saint-Josse. Même chose à Molenbeek, “nous reprendrons nos 3 marchés la semaine prochaine. Le temps de les réorganiser. Les 3 marchés vont être impactés. Nous organiserons vraisemblablement une tournante entre les marchands”, explique Catherine Moureaux (PS), bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean. À Watermael-Boitsfort, le bourgmestre, Olivier Deleuze (Ecolo), attend le texte légal avant de donner le feu vert à la reprise notamment du marché dominical de la Place Wiener ce dimanche 24 mai.

L’échevine ixelloise Audrey Lhoest (Ecolo) annonce que tous les marchés d’Ixelles rouvriront cette semaine, à commencer par celui de la place du Luxembourg mardi, puis ceux des places du Châtelain mercredi, du Vieux Tilleul jeudi, Brugmann vendredi et Flagey durant le week-end. La limitation à 50 stands ne concerne que ce dernier, de peu. Seuls les abonnés habituels seront autorisés afin de ne pas dépasser sous le seuil fixé.

À Anderlecht, le marché de la Vaillance rouvrira mercredi avec des adaptations, mais rien n’est encore arrêté pour le site des Abattoirs. La commune fait valoir une intention de rouvrir dans le respect des règles, mais seulement si cela s’avère faisable, ce qui est en cours de discussion.

Beaucoup de questions à Bruxelles

Les services de la Ville de Bruxelles sont à pied d’œuvre pour organiser la réouverture des petits marchés, en ce inclus ceux des places Sainte-Catherine et Anneessens. Posent encore question, pour leur taille supérieure à 50 emplacements, ceux des places Emile Bockstael et du Jeu de Balle, de la chaussée d’Anvers et celui des Antiquaires, qui a lieu le week-end au Sablon. “On étudie les possibilités pour rentrer dans les conditions en limitant les marchés à 50 emplacements”, explique l’échevin bruxellois Fabian Maingain (Défi) . “On essayera de prendre une décision la semaine prochaine. (…) On cherche activement une solution pour la place du Jeu de Balle car on sait que le quartier vit au rythme de ce marché”.

Lire aussi : Le marché de la place du Jeu de balle n’a pu encore reprendre

Le marché Gourmet du jeudi soir au Sablon ne sera lui pas rouvert, en accord avec l’exploitant. Proposant de la dégustation, il s’apparente à une activité horeca. Le marché matinal Mabru, qui assure une activité de grossiste notamment pour les magasins d’alimentation, est toujours resté ouvert.

Les marchés de toutes les autres communes reprendront le plus normalement possible. Le masque sera rendu obligatoire sur ceux d’Etterbeek, Woluwe-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert.

Valérie Leclercq, avec Belga – Photo : illustration Belga/Eric Lalmand

Partager l'article

18 mai 2020 - 17h00