Sur BX1 TV Maintenant : "FOUtsal"

Braquage à Brussels Airport : tous les prévenus sont acquittés

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a prononcé l’acquittement des 19 prévenus dans l’affaire du braquage à Brussels Airport.

Le tribunal a prononcé l’acquittement de tous les prévenus qui ont comparu durant le procès. Il a par ailleurs remis le procès du français Marc Bertoldi sine die. Ce dernier, détenu en France pour une autre cause, n’avait en effet pas pu être transféré vers la Belgique pour assister à son procès et son conseil, Me Dimitri de Béco, n’avait pas souhaité le représenter.

Le tribunal a également prononcé la levée de toutes les confiscations à titre conservatoire. Les prévenus vont donc pouvoir accéder à nouveau à certains de leurs biens qui avaient été saisis et à certains de leurs avoirs qui avaient été gelés.

Dans ce dossier, seize hommes et trois femmes étaient prévenus pour avoir joué un ou plusieurs rôles dans ce vol commis au cours d’un braquage armé sur le tarmac de l’aéroport, mais aussi dans l’incendie des véhicules ayant servi aux faits ou encore dans le recel des diamants.

37,9 millions d’euros

Le 18 février 2013, un impressionnant braquage avait été commis à l’aéroport national Brussels Airport à Zaventem par huit individus armés et masqués. Ils avaient pénétré sur le tarmac et s’étaient approchés d’un avion de la compagnie aérienne Swiss qui transportait un chargement de diamants, convoyé par la société Brink’s. Les braqueurs s’étaient emparés de 121 colis contenant diamants, lingots d’or et pierres précieuses d’une valeur totale de 37,9 millions d’euros.

Seule une partie du butin avait été retrouvée. Des diamants pour un montant d’environ 5 millions d’euros avaient été découverts dans la cave de la villa du dénommé Pascal Pont, à Champel en Suisse. L’un de ses proches amis, le prévenu Marc Bertoldi, avait avoué qu’il avait reçu ces diamants par un contact mais avait contesté être l’un des auteurs du braquage de Brussels Airport. (avec Belga – Photo : Belga/Thierry Roge)

■ Interview de Pierre Beaudot et Quentin Rosseels.

Partager l'article

17 mai 2018 - 16h00
Modifié le 17 mai 2018 - 16h34