Schaerbeek : avis positif sous conditions pour le projet de réaménagement de l’avenue Louis Bertrand

La commission de concertation a accordé un avis positif sous conditions au projet de réaménagement de l’avenue Louis Bertrand de la commune de Schaerbeek.

Notamment critiqué par l’ARAU et par le collectif 1030/0 pour son “manque d’ambition” par rapport au stationnement et à la mobilité douce sur cet axe, le projet de réaménagement de la commune de Schaerbeek pour l’avenue Louis Bertrand est passé cette semaine en commission de concertation. Celle-ci a rendu un avis positif sous conditions.

La commission de concertation demande notamment à la commune de Schaerbeek de repenser le projet pour laisser plus de place aux cyclistes et aux piétons, soit via l’aménagement d’une rue cycliste (qui nécessiterait donc un rétrécissement de la voirie actuellement proposée), soit via la construction d’une piste cyclable unidirectionnelle et séparée de la voirie actuelle.

Un élargissement de la berme centrale, véritable atout de cette avenue particulière entre le parc Josaphat et l’église Saint-Servais, est également proposé. La commission de concertation fait en prime des commentaires concernant les matériaux utilisés pour le pavage, les passages pour piétons qui devraient être plus larges et les arrêts de bus et de tram qui devraient être transparents pour préserver la vue de l’avenue.

C’est désormais à la commune de Schaerbeek d’apporter les modifications nécessaires avant que l’administration régionale Urban.brussels délivre ou non le permis d’urbanisme.

Un premier projet annulé

Le réaménagement de l’avenue Louis Bertrand est un projet en cours depuis 2016. Une première demande de permis d’urbanisme avait été annulée suite à un avis défavorable de la Commission royale des Monuments et Sites qui pointait la “rupture totale avec la valeur patrimoniale majeure de l’ensemble urbain remarquable qu’il constitue”. Le projet avait été réimaginé en concertation avec la Commission royale des Monuments et Sites et était repassé à l’enquête publique en mai dernier.

L’association 1030/0, qui défend une sécurité routière plus importante dans les rues de Schaerbeek, avait critiqué les grandes lignes de ce projet, notamment l’absence de piste cyclable et le fait qu’aucune place de stationnement n’allait être supprimée. L’Atelier de Recherche et d’Action Urbaine (ARAU) avait pour sa part exprimé son mécontentement par rapport à l’abattage de 108 platanes (pour faire place à 78 arbres d’autres essences), le remplacement des pavés par de l’asphalte dans les rues autour de l’église Saint-Servais ainsi que la décision de ne pas supprimer les bandes de stationnement qui longent la berme centrale verdurisée.

Contactée, la commune de Schaerbeek n’a pas encore répondu à nos questions autour de cette décision de la commission de concertation.

Gr.I. – Photo : BX1

Partager l'article

16 juillet 2021 - 16h22
Modifié le 16 juillet 2021 - 16h43