Une infirmière espagnole victime d’un féminicide à Bruxelles

Il s’agirait au moins du 19e féminicide recensé cette année en Belgique.

Une jeune Espagnole de 23 ans a été retrouvée morte poignardée, jeudi matin dans un appartement de la rue du Midi, à Bruxelles, et son ex-compagnon a été arrêté, indiquaient samedi Sudinfo et plusieurs médias espagnols. L’information a été confirmée par le parquet de Bruxelles.

► Article | Le corps sans vie d’une jeunne femme retrouvé dans un appartement du centre-ville : un suspect interpellé (28/10/2022)

Selon les médias, cette jeune infirmière avait déménagé en juin de Valladolid en Belgique pour y travailler à l’institut Jules Bordet. Son ex-compagnon, un agent de la Garde civile espagnole âgé de 24 ans, avait fait le voyage pour tenter de la convaincre de revenir avec lui, en vain. Il l’aurait poignardée de plusieurs coups de couteau avant de tenter de se suicider en sautant par la fenêtre. Il a été hospitalisé et arrêté.

Il s’agirait au moins du 19e féminicide recensé cette année en Belgique. Selon des statistiques de la secrétaire d’État à l’Égalité des chances Sarah Schlitz, qui a fait passer vendredi en conseil des ministres un projet de loi global contre les féminicides, les victimes de ce type de crime ont été au moins 22 en 2021, 26 en 2020, 24 en 2019, 39 en 2018 et 43 en 2017, soit 172 au moins sur ces six dernières années.

Belga, image Belga d’illustration : la rue du Midi

Partager l'article

29 octobre 2022 - 10h51
Modifié le 29 octobre 2022 - 14h19