Auderghem va verbaliser les trottinettes mal garées

Les trottinettes devront désormais se garer correctement à Auderghem, sous peine d’être verbalisées. C’est le bourgmestre Didier Gosuin (DéFI) qui l’a annoncé à nos confrères de Bruzz.

Le but de la mesure est de lutter, surtout, contre les trottinettes partagées qui sont abandonnées sur les trottoirs ou dans les lieux publics, une fois le conducteur arrivé à destination. Une source de gêne importante pour les autres usagers des trottoirs, qui doivent parfois slalomer entre les trottinettes laissées ça et là. “J’ai beaucoup de sympathie pour les trottinettes électriques, et pour les moyens de transport partagés, mais cela ne veut pas dire que tout le monde peut les jeter là où ils veulent. On vit en communauté, et les gens doivent avoir du respect pour les autres, et pour les piétons“, a déclaré le bourgmestre Didier Gosuin.

Une décision prise dans le cadre de la Semaine de la Mobilité. Une campagne de prévention devrait être bientôt mise en place, pour sensibiliser les habitants d’Auderghem aux règles de stationnement sur les trottoirs, et elle devrait durer trois mois. Didier Gosuin précise que “si, après la période d’essai, on constate que les gens n’en tiennent toujours pas compte, et continuent de laisser traîner les trottinettes, nous dresserons des procès verbaux contre les utilisateurs et les sociétés de location“.

Arnaud Bruckner – Photo : Belga / Eric Lalmand

Partager l'article

19 septembre 2019 - 13h38
Modifié le 19 septembre 2019 - 13h38