Anderlecht : les habitants de 5 des 7 maisons fissurées peuvent rentrer chez eux

Deux maisons de l’avenue Gounod à Anderlecht restent inhabitables suite à l’apparition d’importantes fissures.

Les habitants de cinq des sept maisons de l’avenue Gounod et de la place Verdi à Anderlecht évacuées vendredi dernier à la suite de l’apparition de fissures ont pu regagner leur domicile, annonce la commune d’Anderlecht par voie de communiqué.

Voir notre reportage du 25/09 | Des maisons inhabitables dans le quartier Gounod/Verdi (vidéo)

La déclaration d’inhabitabilité a été levée ce mercredi après-midi pour ces cinq maisons après analyses d’experts, dont un indépendant nommé par la commune. Sibelga et Vivaqua ont également été contactés pour rétablir l’eau, le gaz et l’électricité dans ces habitations. Deux maisons restent toutefois inhabitables et attendent des travaux de sécurisation. Aucun délai n’a été annoncé pour leur réouverture.

Les pompiers de Bruxelles et Vivaqua ont établi qu’une importante fuite d’eau était à l’origine de ces fissures.

Les victimes ont été prises en charge par le CPAS d’Anderlecht et le Service d’aide aux victimes de la zone de Police Sud, qui les a hébergées dans des hôtels. Certains ont choisi de rester chez des amis ou de la famille. Ce soutien par le CPAS et le Service d’aide aux victimes est toujours disponible tant pour les habitants des deux maisons toujours inhabitables que pour les habitants qui ont pu regagner leur domicile.

Plus de 42 personnes évacuées

Vendredi dernier, des grandes fissures étaient apparues sur les murs de cinq maisons de l’avenue Gounod. Puis plus tard dans la soirée, les pompiers avaient à nouveau été appelés suite à des fissures dans une maison de la place Verdi. Une septième habitation a enfin été évacuée et déclarée inhabitable lundi après-midi, après une nouvelle inspection des pompiers de Bruxelles. En tout, plus de 42 personnes avaient été évacuées.

Gr.I. – Photo : BX1

■ Reportage de Thomas Dufrane, Béatrice Broutout et Timothée Sempels.

Partager l'article

30 septembre 2021 - 12h25
Modifié le 30 septembre 2021 - 16h49