Woluwe-Saint-Lambert: un échevin propose des vaccins excédentaires au personnel communal

L’échevin Philippe Jaquemyns (Défi) contacte le personnel de sa commune, Woluwe-Saint-Lambert, afin de leur proposer des doses de vaccins excédentaires contre le covid-19, rapporte La Capitale ce vendredi. Une lettre anonyme a dénoncé la situation. 

Le courrier a été envoyé anonymement par un membre du personnel communal, travaillant pour la commune depuis “de nombreuses années“. Il se dit “choqué” par la “politisation de la vaccination et la récupération politique à Woluwe-Saint-Lambert“.

J’ai reçu un appel téléphonique d’un échevin, Philippe Jaquemyns, qui me propose de profiter d’une dose de vaccin au Poséidon. J’ai refusé ce passe-droit. Je pensais qu’il y avait une procédure d’inscription unique à Bruxelles et une liste d’attente. Comment se fait-il qu’un échevin ait accès aux coordonnées personnelles des employés pour proposer des doses de vaccin ?” questionne-t-il.

“On se moque du monde!”

Le courrier – que la rédaction de BX1 a également reçu ce matin – précise que “d’autres collègues ont reçu ce même type d’appel“. “Cette situation est intolérable. Dire que certaines personnes avec comorbidités ne sont toujours pas vaccinées. On se moque du monde!

Le rédacteur précise qu’il garde l’anonymat, “par peur de représailles“.

De son côté, Philippe Jaquemyns se défend. Interrogé par nos confrères de Sudpresse, il déclare: “Quand il reste des doses excédentaires au centre de vaccination du Poséidon, je contacte les personnes qui remplissent les conditions afin de leur proposer de se faire vacciner. Ce sont les personnes qui le souhaitent. Mais je respecte les critères de la Cocom. Je ne vais pas faire vacciner tous les jeunes.

C.TQ/Photo: Belga

 

■ Reportage de Marie-Noëlle Dinant et Morgane Van Hoobrouck, avec Laurence Paciarelli

Partager l'article

07 mai 2021 - 15h58
Modifié le 07 mai 2021 - 16h00