Vague de froid : comment la Stib fait face aux conditions hivernales

Françoise Ledune, porte-parole de la Stib, a évoqué le plan hivernal mis en place par la société bruxelloise de transports en commun pour assurer la continuité de ses services, même par des températures négatives.

De la neige, des températures sous zéro degré, du gel… L’hiver s’est installé dans la capitale, ce qui peut mener à de grosses perturbations sur les routes. Si quelques lignes de bus ont connu quelques problèmes en début de matinée, le réseau de la Stib n’a été que très légèrement impacté par ces conditions hivernales, rapporte Françoise Ledune dans Toujours + d’Actu sur BX1+.

“Nous avons un plan neige qui est activé depuis une semaine. Nous nous préparons depuis lors à cette vague de froid“, explique-t-elle à Fabrice Grosfilley.

Lire aussi : Une vague de froid s’installe : à quoi doit-on s’attendre dans les prochains jours ? (vidéo)

“Des aiguillages pour le tram peuvent être bloqués, et une déneigeuse est activée pour aider ces aiguillages. Des trams sont également mis en service durant la nuit pour permettre aux aiguillages et aux lignes aériennes de rester opérationnelles. (…) Les caténaires sont en fait beaucoup plus sensibles à chaleur qu’au froid”, précise-t-elle.

“Le salage préventif est également important pour nos bus, et à ce niveau-là, nous sommes en concertation avec la Région et les communes pour les diverses voiries de la capitale”, ajoute Françoise Ledune, qui indique que les perturbations devraient donc encore être limitées ce mardi, malgré une température annoncée de -10 degrés.

Partager l'article

08 février 2021 - 14h24
Modifié le 08 février 2021 - 14h24