Un nouvel atlas répertorie les amphibiens et reptiles de la capitale

À la demande de Bruxelles Environnement, Natagora et Natuur Punt font le point sur les populations d’amphibiens et de reptiles à Bruxelles. La faune de la capitale a bien évolué.

Il existe une toute petite population de salamandres tachetées, un amphibien forestier. Elles ont été répertoriées dans le nouvel atlas des amphibiens et reptiles bruxellois : “Notre ambition, c’est de refaire un atlas tous les 15 ans. Comme ça, ça nous laisse une période pour analyser quelles populations d’espèces ont augmentés ou diminués” explique Olivier Beck, de Bruxelles Environnement.

Même si l’urbanisation, le réchauffement climatique ou l’introduction d’espèces exotiques sont des dangers pour les amphibiens et les reptiles, des espèces restent très présentes dans notre capitale comme le crapaud commun ou la tortue de Floride.

■ Reportage de Pierre Beaudot, Nicolas Scheenaerts et Stéphanie Mira

Partager l'article

10 juin 2022 - 20h18
Modifié le 10 juin 2022 - 20h18