Uccle : la maison et l’atelier des frères Strebelle sont désormais classés

Cette procédure avait été initiée par l’entourage des frères Strebelle et par la commune d’Uccle. Une procédure acceptée par le gouvernement bruxellois ce jeudi.

La maison et l’atelier des frères Strebelle ont été conçus par pour ces artistes. Ils y ont également construit un jardin arboré et doté de nombreuses sculptures. La maison reflète les caractéristiques de l’architecture moderniste de la fin des années 1950: des lignes pures et des formes sobres. Elle est encore proche de son état d’origine. La maison se situe à la limite de la commune d’Uccle, le long du bois Verrewinkel

La maison est construite en 1955, l’atelier en 1958

En 1955, Olivier Strebelle, jeune sculpteur, a demandé à son ami André Jacqmain de réaliser les plans de son habitation. Alors qu’Olivier Strebelle réalise des œuvres de plus en plus grandes, il a été décidé, en 1958, de construire une annexe à l’habitation, à savoir un atelier en sous-sol qui est placé en léger décalage.

À lire aussi | À Uccle, la maison, l’atelier et le jardin du sculpteur Olivier Strebelle bientôt classés

L’ensemble du site, comprenant le chemin en pavés, l’atelier de Claude Strebelle, la maison-atelier d’Olivier Strebelle, l’aménagement paysager de l’ensemble mêlant une végétation exotique et dense ponctuée de sculptures monumentales sont autant d’éléments présentant un intérêt historique, artistique, esthétique et scientifique, dignes d’être valorisés et préservés, justifie le gouvernement.

Reportage | Olivier Strebelle est décédé : retour sur le parcours du sculpteur bruxellois

La périphérie bruxelloise est riche en résidences de ce style moderne

Selon Pascal Smet (One.brussels – Vooruit), secrétaire D’État en charge de la protection du patrimoine ; “la périphérie bruxelloise est riche en résidences de ce style moderne, qui présente une grande diversité en matière de formes et de matériaux“. Il ajoute que “depuis le décès du sculpteur Olivier Strebelle, il était essentiel de classer ces bâtiments pour assurer la préservation de ce témoignage important de la vie artistique bruxelloise. Nous pouvons être fiers de léguer ce patrimoine aux générations à venir afin qu’il devienne une source d’inspiration“.

Belga – Photo : BX1

Partager l'article

10 février 2022 - 16h05
Modifié le 10 février 2022 - 16h05