Tristan Roberti : comment fonctionnera le nouveau service garantie gaz/électricité

La commission de l’environnement et de l’énergie du Parlement bruxellois a adopté cette semaine en urgence une nouvelle ordonnance destinée à réorganiser les marchés de l’électricité et du gaz à Bruxelles. Tristan Roberti, député bruxellois (Ecolo), l’a présentée dans +d’Actu.

L’ordonnance, qui sera votée demain en plénière, présente une série de mesures sociales. “Le statut de client protégé est un statut qui va être élargi et qui permet de rentrer dans des logiques du surendettement. Une fois qu’on voit qu’il y a une problématique pour un ménage de ne plus pouvoir payer son énergie, il va pouvoir bénéficier du tarif social dans le cadre d’un plan d’apurement qui permettra d’apurer ses dettes auprès des fournisseurs classiques” explique Tristan Roberti. “La fourniture garantie permet à Sibelga (qui devient fournisseur de dernier recourt) d’assurer la fourniture aux ménages aux situations les plus critiques à la demande du CPAS.

Lire aussi : La réforme bruxelloise de l’énergie devant le Parlement bruxellois : voici les principales mesures prévues

Cette ordonnance présente néanmoins une série de conditions.Il y a des conditions au niveau des revenus, au niveau du taux de l’endettement des ménages et il faut une décision du CPAS donc ce ne seront pas des décisions prises à la légère. Il y aura un processus qui fait qu’effectivement, ce ne sera pas tout le public en situation de difficulté qui passera automatiquement vers ce fournisseur de dernier recours.

Concernant le budget de Sibelga, le député rassure. “Sibelga appliquera le tarif social, donc il y aura quand même des recettes. Le pouvoir public intervient à un moment pour éviter que les gens ne soient dans une situation de pauvreté. Si vous êtes fournisseur privé et que vous avez en face de vous un client mauvais payeur, le fournisseur privé peut aller chez le juge de paix et demander une coupure de la fourniture.

Retrouvez ici en intégralité l’interview de Tristan Roberti

 

Anaïs Corbin

Partager l'article

10 mars 2022 - 18h50
Modifié le 11 mars 2022 - 06h47