Rue de Flandre : des parents protestent en faveur d’une rue scolaire plus sûre et plus saine

Trois ans après leur première action, les parents du collectif Filtrer Café Filtré étaient à nouveau présents vendredi matin rue de Flandre à Bruxelles pour protester en faveur d’une rue scolaire plus sûre et plus saine. Les élèves ont déposé des fleurs devant l’école comme symboles des idées qui n’ont pas germé chez les politiques bruxellois.

La raison de la manifestation est venue d’une action menée par un activiste anonyme, répondant au nom de Le Chat. La semaine dernière, il a déposé une grande jardinière avec un palmier au début de la rue de Flandre, de façon à ce que les voitures ne puissent plus passer. L’activiste cherchait ainsi à souligner la nécessité pour les enfants de pouvoir bénéficier d’un air pur. Le Filter Café a soutenu pleinement cette démarche et n’a toujours pas vu de changement en la matière depuis le 14 mars 2018, date de leur première action.

► ARTICLE // La dernière version du projet “rue PICARD straat” présentée lors de la journée sans voiture

Nous remarquons que, trois ans plus tard, rien n’a changé et ce n’est pas possible. Nous y avons consacré tellement d’énergie et nous voulons encore aujourd’hui que la situation dans le milieu scolaire s’améliore. C’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui“, a déclaré la porte-parole du collectif, Els Van Hover.  Le collectif espère que cette action n’est pas le début de nombreuses autres et que le signal émis était clair. Ils attendent une réaction de la Ville de Bruxelles. “Nous savons qu’une trajectoire a été amorcée avec des études et des solutions possibles. Mais, entretemps, les élections ont eu lieu il y a maintenant trois ans. Alors nous pensons qu’il devrait être possible de voir quelque chose dans la pratique”, a conclu Els Van Hover.

Belga, Capture : Filtercafé.be

Partager l'article

11 juin 2021 - 12h49
Modifié le 11 juin 2021 - 12h49