Repavage de l’avenue du Port : une bonne surprise pour les défenseurs du patrimoine

Depuis la fin juin, Bruxelles Mobilité a démarré le chantier de réaménagement du carrefour entre la rue Picard, l’avenue du Port et la passerelle Suzanne Daniel. Les pavés historiques sont remis et une piste cyclable en pavés sciés a été aménagée. 

Depuis 2008, la Région bruxelloise souhaite réaménager l’avenue du Port et dans tous les projets, les pavés devaient disparaître. Après de nombreux rebondissements, un permis d’urbanisme a finalement été délivré en décembre 2019. Il prévoit d’enlever les pavés et de créer deux pistes cyclables de chaque côté de l’avenue dont une bidirectionnelle.

Réaménagement de l’avenue du Port : un nouveau permis d’urbanisme délivré

Seulement, ce permis fait aujourd’hui l’objet de trois recours en annulation déposés par Inter-environnement Bruxelles, l’Arau, Bruxelles Fabrique et par la communauté portuaire devant le Conseil d’Etat. Un quatrième est aussi toujours pendant contre le refus du gouvernement bruxellois d’entamer une procédure de classement des pavés de l’avenue.

Voir un chantier de repavage, cela a donc surpris les défenseurs du patrimoine industriel. Cependant, ils y voient une possible victoire. “Nos idées commencent à percoler, se réjouit Patrick Wouters de Bruxelles Fabrique. Nous pensons aussi que le conseil d’Etat nous donnerons gain de cause car tous les avis des membres de la Commission royale des Monuments et sites vont dans le même sens. L’avenue du Port est le dernier témoin en l’état du passé industriel de Bruxelles.”

En attendant les avis du conseil d’Etat, Bruxelles Mobilité préfère ne pas établir le cahier des charges ou exécuter le permis. Vu les multiples annulations dans ce dossier, la prudence est de mise.

■ Reportage de Vanessa Lhuillier, Camille Dequeker et Laurence Pacciarelli

Partager l'article

28 juillet 2021 - 13h04
Modifié le 28 juillet 2021 - 15h43