Greenpeace arrose le Parlement européen de vert contre le “greenwashing”

L’entrée du Parlement européen a viré au vert mercredi matin, après que des militants de Greenpeace ont répandu de l’eau de couleur verte sur le sol en guise de protestation contre le résultat des négociations sur la politique agricole commune (PAC) européenne. Greenpeace accuse les politiciens de “greenwashing”.

Ce terme est utilisé pour indiquer que des entreprises ou des organisations – dans ce cas la politique européenne – se disent plus durables ou plus vertes qu’elles ne le sont en réalité. Greenpeace accuse ainsi les politiciens européens d’essayer de présenter cette nouvelle réforme agricole comme la plus verte de tous les temps.

Mais ce n’est rien d’autre que du greenwashing. Cette PAC continuera à financer les usines d’élevage et la production d’aliments pour animaux qui dévastent la nature et le climat, nous rendent vulnérables à de nouvelles pandémies et font que les fermes continuent à disparaître en Europe“, explique le directeur de la politique agricole européenne de Greenpeace, Marco Contiero. Ce sont surtout les petits agriculteurs qui en pâtiront, estime l’organisation environnementale.

Selon les chiffres de Statbel, le nombre d’exploitations agricoles dans l’UE aurait diminué d’un quart entre 2005 et 2016, soit quatre millions d’exploitations agricoles de moins en un peu plus d’une décennie.

À lire aussi | Rise for Climate dénonce l’interdiction des manifestations sur l’Esplanade du Parlement européen

Belga – Photo : Belga

Partager l'article

26 mai 2021 - 13h24
Modifié le 26 mai 2021 - 13h25