Schaerbeek : cafés et musiciens s’associent pour redynamiser leurs secteurs

Un fonds de soutien est créé pour aider les petits lieux Horeca à engager des musiciens.

Le projet lancé par la cité des ânes a pour but de garantir un cachet minimum par musicien dans les bars à hauteur de 120 euros par personne. À partir de ce montant, 90 euros sont pris en charge par la commune et 30 euros par les bars. À partir de 2022, l’intervention de la commune sera  de 70 € et les autres 50 € minimum par les bars.

À (re)voir | Voyages, Horeca, grands évènements… Voici les décisions prises par le comité de concertation

Le projet est ouvert à tous les bars schaerbeekois qui souhaitent organiser un concert, à tous les styles musicaux, et à tous les groupes dont au moins un(e) musicien(ne) habite Bruxelles. Au niveau de la programmation, chaque bar est libre d’organiser jusqu’à maximum deux concerts par mois dans le cadre du projet.

Objectif ? Soutenir les bars et les musicien(ne)s

Ce le but avoué de MUZIK1030 BAR est de soutenir les musicien(ne)s et les bars. Pour cela, il faut organiser une quinzaine de concerts par mois au prix de ce tarif minimum. Les concerts seront gratuits pour le public.

Le nombre de cachets des artistes en baisse

Cette idée est née d’un constat du pianiste Martin Salemi, qui s’est rendu compte que le nombre de bars qui programment des concerts a baissé, entraînant par la même occasion une diminution des cachets des artistes.

Renouveler le projet dans le futur

Le début de ce projet est fixé au 19 juin prochain, jour de la fête de la musique 2021. 10 bars et 10 groupes y participeront. Par la suite, une phase de test de 6 mois aura lieu avec près de 60 concerts de juillet à décembre 2021. Avec le souhait de renouveler ce projet chaque année.

Y. Mo. – Photo : Into the light

Partager l'article

08 juin 2021 - 12h44
Modifié le 08 juin 2021 - 13h06