Le tribunal de police de Bruxelles reporte des affaires en raison d’un manque de personnel

Tribunal de police Belga Laurie Dieffembacq

Le tribunal pointe un manque de greffiers et de membres de personnel du greffe.

Le tribunal de police francophone de Bruxelles est contraint de retarder nombre d’audiences depuis le début du mois d’octobre “en raison d’un manque criant de greffiers et de membres du personnel de greffe”, indique un avis du tribunal dans le bâtiment de la rue de la Régence où se tiennent les audiences.

“Depuis le lundi 3 octobre 2022 et certainement jusqu’à la fin de l’année 2022, tous les dossiers fixés pour être plaidés devant les 3e, 7e et 8e chambres civiles sont remis à une date ultérieure”, précise cet avis.

Le tribunal précise toutefois qu’il n’avait jusqu’ici aucun arriéré judiciaire et qu’il est “encore en mesure de fixer les affaires dans l’année civile suivante”.

Contacté, le tribunal n’a pu, à l’heure d’écrire ces lignes, apporter plus de précisions concernant ces problèmes de personnel.

Gr.I. avec V.d.T. – Photo : illustration Belga/Laurie Dieffembacq

Partager l'article

20 octobre 2022 - 17h05
Modifié le 20 octobre 2022 - 17h05