Le piquet de grève chez Sibelga prolongé jusqu’à vendredi minimum

La grève risque de se prolonger ce week-end.

Ce jeudi est le deuxième jour de grève pour les agents de Sibelga, le gestionnaire du réseau de gaz et d’électricité en région bruxelloise. La direction n’a en effet toujours pas rappelé les délégations syndicales afin de se mettre autour de la table.

Pour rappel, les syndicats réclament un alignement des barèmes sur ceux pratiqués par l’opérateur wallon ORES. Ils demandent également le changement de la convention collective de travail.

Après avoir manifesté ce mercredi dans les rues de Bruxelles suite à une réunion avec la direction, un piquet de grève a été installée devant le siège de l’entreprise situé au quai des Usines. Les grévistes sur place s’assurent qu’aucun matériel ou véhicule ne sorte. Les services essentiels tel que la garde et le dispatching restent cependant actifs afin d’assurer la sécurité des Bruxellois.

Le piquet de grève restera en place jusque demain minimum et devrait certainement se prolonger pendant le week-end si aucune nouvelle n’arrive de la part de la direction. “Au vu de l’attitude de la direction, c’est parti pour durer“, nous confie Olivier Renard, président de la délégation Gazelco chez Sibelga.

V.d.T. – Photo : Google Map

 

 

Partager l'article

27 janvier 2022 - 14h32
Modifié le 27 janvier 2022 - 14h32