Bruxelles débloque 965.000€ pour soutenir des initiatives d’occupation temporaire

Ce sont 500 personnes qui bénéficieront de cette décision et qui pourront trouver un lieu de vie digne et sécurisé.

Les occupations temporaires de biens inoccupés se sont développées au cours des dernières années en Région bruxelloise, notamment en raison de la crise du logement abordable, de la crise migratoire et, au cours des derniers mois, de la crise sanitaire.

Ces occupations s’inscrivent dans un contexte de pauvreté et de précarité, auquel viennent s’ajouter des problématiques sanitaires – voire sécuritaires – vu les conditions dans lesquelles ces occupations prennent place.

965.000 euros

Afin de limiter les risques et de garantir la sécurité des occupants, le gouvernement bruxellois a décidé de dégager un budget de 965.000 euros en 2021 pour soutenir des initiatives d’occupation temporaire à finalité sociale de bâtiments vides.

Celles-ci devront respecter certaines balises. Elles devront concerner des personnes vulnérables, au regard notamment de leur situation administrative, y compris les mineurs et familles avec enfants mineurs; l’occupation devra faire l’objet d’un accord du propriétaire du bâtiment concerné et être couverte par une convention d’occupation temporaire (à titre gratuit) .

En parallèle de ce mécanisme, le gouvernement a décidé de mettre en place un guichet des occupations temporaires.

Rédaction avec Belga

Partager l'article

08 juillet 2021 - 14h30
Modifié le 08 juillet 2021 - 14h49