Le bulletin du gouvernement bruxellois par BX1 et BRUZZ

Deux médias bruxellois, huit journalistes et un conclave de plus de quatre heures. Le résultat: un rapport complet et bilingue sur les cinq ans du gouvernement Vervoort III, et sur ses huit ministres et secrétaires d’Etat.

L’outil pour tous ceux qui veulent savoir ce que le gouvernement bruxellois a réellement fait pendant cette législature et quels sont les défis à relever pour l’avenir.

Quel ministre a obtenu son diplôme avec distinction ? Qui n’a pas eu la moyenne ? Et qui doit passer un examen de rattrapage ?

Découvrez la moyenne du gouvernement et les notes des ministres dès demain matin sur BX1 et BX1.be.

Alors que la législature est sur le point de s’achever, c’est le moment idéal pour les rédactions, francophones et néerlandophones, d’évaluer la politique du gouvernement Vervoort III.

Qu’il s’agisse de l’organisation des transports publics, de la guerre contre la drogue, de la propreté des rues ou des objectifs climatiques, les Bruxellois s’inquiètent de ce qui se passe dans leur ville.

Cette évaluation se concentre donc sur tous les différents thèmes qui se déroulent quotidiennement dans notre capitale. 

Huit experts politiques de BRUZZ et BX1 se sont réunis à la rédaction de BRUZZ à Flagey pendant plus de quatre heures pour examiner chaque membre du gouvernement.

Il est important que les médias référents à Bruxelles travaillent ensemble pour éclaircir les enjeux de la campagne des régionales. Nos journalistes respectifs ont ainsi épluché la déclaration de politique régionale de 2019 et l'ont comparé avec les résultats de fin de législature. C'est cette mise en commun qui est présentée dès aujourd'hui.

Avec nos collègues de BX1, nous avons regardé au-delà de nos propres murs éditoriaux la politique passée et l'action de nos politiciens. Les points faibles et les succès de ce gouvernement ont été objectivement exposés, discutés et évalués. Cela donne non seulement plus d’objectivité et de crédibilité à ce rapport, mais reflète également le sentiment profond des deux communautés linguistiques.

Action, vision, communication

Les huit journalistes participants ont analysé l’accord de coalition et examiné ce qui avait été réalisé, puis ce qui ne l’avait pas été. Ils ont également évalué le talent en communication des membres du gouvernement. Non seulement dans leur propre langue et auprès de la presse, mais surtout auprès de la population.

BX1 et BRUZZ ont attribué à chacun une note, qui ne se base pas uniquement sur le nombre de questions ou de propositions. Il y a de nombreux autres éléments qui jouent un rôle dans l’évaluation d’un ministre, comme l’impact sur le débat public, l’accès à la presse, une bonne communication, la présence sur le terrain et la capacité à faire avancer les dossiers.

 

Les journalistes participants :

Steven Van Garsse, Maarten Goethals, Kris Hendrickx, Bram Van Renterghem, Bettina Hubo, Eva Christiaens, Michel Geyer, Vanessa Lhuillier

Méthodologie

Les notes décernées dans ce dossier sont le fruit d’un travail de fact-checking et d’une collaboration entre BX1 et Bruzz.

Les journalistes ont passé au crible la déclaration de politique générale commune et ont vérifié ce qui avait été réalisé ou non. Cela permet de délivrer une note pour l’action (50/100) sur base de ce qui a vu le jour. Puis la vision (25/100). Il s’agit de déterminer si le ministre a montré une vision pour les compétences qui lui incombent sur le court, le moyen et le long terme.

Enfin, la communication (25/100) reprend la communication envers la presse, mais aussi envers les citoyens via les réseaux sociaux et les acteurs des secteurs concernés.

Ensuite, BX1 s’est réuni avec les journalistes politiques de Bruzz pour échanger leur point de vue et attribuer une note à nos femmes et hommes politiques.

Partager l’article

Facebook
Twitter - X
LinkedIn
WhatsApp
jours avant les élections

Sur le même thème: