Le boxeur pro bruxellois Nabil Messaoudi placé sous surveillance électronique

Nabil Messaoudi est poursuivi pour séquestration et tentative d’assassinat.

La chambre des mises en accusation de Bruxelles a décidé de placer le boxeur professionnel Nabil Messaoudi sous surveillance électronique, ont indiqué vendredi les avocates de celui-ci, Me Nathalie Buisseret et Me Isabelle Slaets. Le sportif de 23 ans est suspecté dans une affaire d’enlèvement et de tentative d’assassinat. Il a été arrêté à l’aéroport londonien d’Heathrow le 2 septembre dernier, à la suite d’un mandat d’arrêt délivré à son encontre, puis extradé vers la Belgique le 14 septembre.

Nabil Messaoudi a fait l’objet d’un avis de recherche de la police fédérale lancé le 8 juin, à la demande d’une juge d’instruction de Bruxelles. Il est poursuivi pour séquestration et tentative d’assassinat. Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir, avec d’autres suspects, fait monter de force un homme de 28 ans dans une voiture et de l’avoir battu, le 31 mai.

Deux suspects ont été inculpés et placés sous mandat d’arrêt, peu de temps après les faits. Un premier suspect a été interpellé le 1er juin et un second, Yassine B.S.L., le 3 juin. Ce dernier s’est rendu à la police après qu’un avis de recherche le concernant a été diffusé. Le premier suspect n’est autre que sa sœur. Ils sont désormais tous deux placés en détention provisoire sous la modalité du bracelet électronique.

Quant au troisième suspect, Nabil Messaoudi, boxeur professionnel d’origine bruxelloise et vivant en Grande-Bretagne, pour qui un avis de recherche a également été diffusé, il n’a été arrêté que le 2 septembre, à l’aéroport d’Heathrow à Londres. Il a été extradé vers la Belgique le 14 septembre, et placé sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction le lendemain. Il est désormais lui aussi placé en détention sous la modalité du bracelet électronique.

Belga

Partager l'article

30 septembre 2022 - 11h07
Modifié le 30 septembre 2022 - 13h10